Thème pour 2021
Construire l'avenir ensemble : mettons fin à la pauvreté persistante en respectant toutes les personnes et notre planète

Vous trouverez sur cette page :

  • Témoignages: prises de parole de personnes vivant la grande pauvreté, ...
  • Présentation: le sens de la Journée, son esprit, ...
  • Moments forts: activités, prises de paroles, gestes significatifs, ...
  • Contactez-nous: pour toute question liée au 17 octobre.
  • Boîte à outils: affiche, note explicative, textes de référence, vidéos, ...

Sélectionnez un pays pour voir ce qui s’est vécu les années précédentes

Paris - Dimanche 17 Octobre 2021 - Parvis du Trocadero de 10h à 16h

Compte-rendu de l'événement

Des militants d’ATD Quart Monde à l’offensive contre la grande pauvreté

Ce dimanche 17 octobre, sur le parvis des Droits de l’homme au Trocadéro, en cette journée mondiale du refus de la misère, des militants sont venus dire leur colère face à la faim et au mépris de la pauvreté. Pas de grands discours à hauteur de riches mais des interventions fortes, poignantes, brillantes d’hommes et de femmes qui vivent au quotidien, dans leur chair, cette misère insupportable et en tirent des leçons que personne ne pourrait donner sinon eux. Chacun, chacune, a l’éloquence de la singularité de son parcours, chaotique et néanmoins admirable. Après un an et demi de confinements, d’augmentations vertigineuses, le bilan est plus qu’alarmant. Ce sont eux, les premiers, qui ont payé le prix fort de la crise sanitaire, entassés dans des loge- ments exigus, parfois insalubres, ou des héberge-ments précaires, voire oubliés de la rue. « Pour la première fois depuis vingt ans, la grande pauvreté a augmenté dans notre pays ! » s’est indignée Marie- Aleth Grard, présidente d’ATD Quart Monde, à l’initiative de l’événement, qui fédère une cin- quantaine d’associations résolues à obtenir des avancées concrètes en cette année électorale. Et cette pauvreté, ce n’est pas qu’une affaire d’argent. C’est la liberté même qui est en jeu. Liberté de prendre soin de ses enfants, comme le soulignent Gwendoline Guérin et Magalie Dethan, militantes de l’université populaire Quart Monde (UPQM) de Normandie : « Notre pouvoir d’agir en tant que parents est limité. On ne peut pas élever nos enfants comme on le voudrait. On ne fait pas le poids face à une institution comme l’école pour choisir l’orientation de nos enfants. Beaucoup d’entre nous ont leurs enfants placés. » Liberté de pouvoir dire non aussi : « Quand on n’a pas de papiers, les gens profitent de vous, explique Maurice Dubois, de l’UPQM d’Île-de- France. On n’a pas le choix car on veut travailler, et les entreprises en profitent. » Même constat pour Sylviane Bousquet, bénévole des Petits Frères des pauvres mais toujours en hôtel social, qui atteste avoir littéralement perdu la maîtrise de sa vie, une fois tombée dans la grande pauvreté : « Dans ma tête, je n’étais plus rien. Je ne me sentais plus un être humain. » Le discours de Victor Hugo, déclamé au milieu de ces interventions par Alain Piacentino, un ami de la cause, en présence d’Anne Hidalgo, recadre bien le niveau d’exigence. Pas question de se payer de mots en cette année de campagne électorale. La dignité ne peut pas être un arti- fice pour assistés et, comme le rappelle vigou- reusement Jean-Marie Burguburu, président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme, « la misère est une violation des droits humains et non une fatalité ! » Il ne fait que reprendre les mots de Joseph Wresinski, gravés sur l’esplanade du Trocadéro et lus en plusieurs langues en ce 17 octobre : « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. s’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » Agnès WILLAUME

Description de l'événement

Cette année 2021, nous faisons porter l'accent du plaidoyer de nos 64 organisations nationales sur: "Le Pouvoir d'Agir " : replacer l'accès au droits pour tous au cœur de notre vie en société". 200 bénévoles seront là pour vous accueillir, assurer votre sécurité, et vous orienter dans les activités de cette Journée. Au programme :
Animations :
Scène Artistique :

  • Photographique : Marc Melki (Expo 12 baches imperméabilisées sur fil)
  • Musicale : Zebrock (3 artistes) et Groupe Rock de Bagnolet
  • Sculpture : artistes peintres et sculpteurs
  • Déclameur: textes de militants Quart Monde, textes historiques (V. Hugo, etc)

Ateliers pour tous!

  • Voile Géante qui envolera le Troca!
  • Création de la grand’voile et du gouvernail géants. Ecrivez, dessinez, créez
  • Atelier BD: "L'incroyable voyage du Pouvoir d'Agir". Inventez un manga, un dessin, un coloriage.
  • Atelier Prise de parole : sensibilisation à la prise de parole journalistique
  • Atelier Citoyenneté : Voix, Pouvoir d'Agir, Expression Citoyenne. Débats
  • Atelier Mise en musique : éducation artistique et culturelle, par dispositif « Au Bahut » de Zebrock
  • Atelier La Ville idéale : peindre en direct avec le Musée Mobile (peinture acrylique sur cartons)

Animations « Au fil de l’Eau » en espace libre

  • Ecriture sur le « Livre d’or »du Pouvoir d'Agir. Donnez votre avis
  • Débats mouvants et Ateliers-Philo avec « personnes-sandwichs »
  • Monopoly des Inégalités (jeu sur table inter-actif)
  • Grand jeu pour les enfants: "L'Odyssée des Droits"

Prise de Parole Officielle :
A partir de 16h
Invité.es: personnes vivant la grande pauvreté, artistes, élu.es, associatifs :
https://youtu.be/0Evgs-VPEF4
Evenement facebook :
https://fb.me/e/jstXdRi4A

Parvis du Trocadero
Paris
France