Depuis 1987, le 17 octobre marque la Journée mondiale du refus de la misère. Cinq ans après, elle a été reconnue officiellement par l’Organisation des Nations Unies comme la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté. Cette Journée met à l’honneur les millions de personnes qui vivent la pauvreté au quotidien et souligne leur courage. C’est aussi l’occasion de faire entendre leurs préoccupations devant les décideurs. Le thème choisi cette année 2022 est : « La dignité en action : nos engagements pour la justice et la paix ».

Activités réalisées en République démocratique du Congo

Afin de commémorer cette Journée, un rassemblement a eu lieu le 16 octobre en RDC. Il a réuni des enfants Tapori et des membres d’ATD Quart Monde. Ensemble, ils ont parlé de leurs combats contre la pauvreté et ont également réfléchi sur le thème de cette journée.

«Grâce à cet évènement, nous pouvons rappeler certains de nos droits qui sont souvent bafoués au-devant des décideurs. Avec la corruption dans le monde, il devient difficile pour les plus pauvres d’obtenir la justice même lorsqu’ils ne sont pas coupables de la faute inculpée. L’année dernière, j’ai été accusée d’un vol que je n’ai pas commis, juste parce que je n’avais pas de moyens pour me défendre » a témoigné une militante en RDC.

Célébration de la Journée mondiale du refus de la misère dans la ville de Kamituga avec la Fondation Abbé Mango en RDC

La Fondation Abbé Mango (FAMA) a célébré, cette année 2022, pour la toute première fois dans cette ville le 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère.

Il existe aujourd’hui dans les environs de cette ville des sociétés minières chinoises qui exploitent de l’or au détriment de la population locale. Malgré les répétitions des cris d’alarme poussés auprès de plusieurs instances par les habitants des lieux exploités, ces sociétés continuent à détruire considérablement leurs propriétés. Dans leurs sites d’exploitation, il y a une forte présence militaire entraînant des arrestations arbitraires et autres sortes de violations des droits humains.

Les membres de la FAMA ne restent pas indifférents.  Ils s’engagent d’une part à défendre les droits de la population civile et d’autre part à accompagner les efforts de ceux qui se tiennent la main pour lutter ensemble contre la précarité de la vie.

Journée mondiale du refus de la misère à Kinshasa

C’est sous un arbre, chez l’un de ses membres, que l’organisation Compagnon d’action pour le développement familial (CADF) s’est réunie le samedi 29 octobre 2022 pour célébrer le 17 octobre. Ils ont invité d’autres personnes de la communauté pour parler de ce qu’est la dignité dans leur vie quotidienne. Daniel, jeune membre d’ATD Quart Monde de l’Est de la RDC a profité de son passage à Kinshasa pour partager aux familles CADF tous les projets qu’entreprennent les familles de l’Est du pays pour protéger l’environnement et gagner leur vie.


Des actions menées au Sénégal

Au Sénégal, cette Journée a été célébrée en trois étapes. Du 14 au 15 octobre, des membres d’ATD Quart Monde et des volontaires ont organisé une activité de nettoyage et d’évacuation d’eau stagnante dans le quartier « Samsam 3 » où certaines familles membres d’ATD ont été victimes d’inondations. Les témoignages de deux militantes, Khady Camara et Fatou Poulho Ndiaye, ont également été écoutés.

Cette dernière reste d’ailleurs très engagée dans sa communauté à travers son implication sur les questions liées à l’environnement comme le ramassage des déchets triés et bien gérés. Ceux en plastique sont recyclés, nettoyés et vendus afin d’être réutilisés. C’est une façon pour elle de lutter contre la pauvreté mais également contre l’impact du dérèglement climatique engendré par la mauvaise gestion de l’environnement.

Le 17 octobre en Tanzanie

Toujours en marge de cette célébration, les membres d’ATD Quart Monde en Tanzanie ont tenu une conférence à l’Université de Mipango où ils ont présenté les résultats de la recherche sur les Dimensions cachées de la pauvreté, une recherche participative réalisée par ATD Quart Monde et l’Université d’Oxford dans 6 pays de 4 continents.

17 octobre en Côte d’Ivoire avec les enfants de Tapori

À Abidjan, le 17 octobre a été fêté sous le signe du vivre ensemble, de la solidarité et de l’apprentissage les uns des autres. Les enfants Tapori ont créé une boîte à messages qu’ils ont offerte à leurs amis de la bibliothèque de l’association Bibliobulle. Des ateliers ont eu lieu avec les enfants durant toute la journée (créations, lectures et jeux en groupes).

Célébration de la Journée mondiale du refus de la misère au Burkina Faso

En partenariat avec ATD Quart Monde, à Ouagadougou, les Lion’s Lumières ont commémoré la Journée mondiale du refus de la misère. Cette cérémonie a été célébrée sous le haut patronage de Maître Frédéric Titenga Pacere à Manega. Plusieurs témoignages ont été donnés par les membres et des déclarations du Comité international 17 octobre ont été lues après le discours du Bâtonnier Pacere. Un repas communautaire a été organisé à Manega, suivi de visites des plants qui ont poussé autour de la Dalle et du Musée.

Journée mondiale du refus de la misère : retour en images avec l’Association des jeunes entreprenants de Bonassama au Cameroun

La Journée mondiale du refus de la misère au Cameroun a permis de mobiliser une dizaine d’organisations pour une synergie d’actions contre la pauvreté. Le dimanche 16 octobre 2022, plusieurs kilogrammes de bouteilles en plastiques ont été collectées dans un grand drain d’un quartier précaire situé dans l’arrondissement de Douala 3e. Ces déchets vont être revendus à une entreprise spécialisée dans leur gestion et cette somme sera reversée au bloc pour financer les besoins que les populations jugent urgents et nécessaires.