Chaque attitude, chaque geste compte pour combattre la misère et l’exclusion. Il existe de multiples manières d’agir, quelles que soient nos compétences et notre disponibilité. Ces messages, ces témoignages sont l’expression d'un engagement personnel autant que collectif avec d'autres citoyens. N’hésitez pas à apporter votre contribution.

Les témoignages sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils sont soumis à validation : ils ne seront publiés que s’ils respectent, sur la forme et sur le fond l’esprit de cette journée tel que défini dans la Charte internationale 17 octobre.

 

Témoignages
Belgique

Les gens ne sont pas des déchets...

Micheline est allée sur la tombe de Mme P. au cimetière Ste Waleburge. C'est un tas de terre, elle est abandonnée : «  un tas de terre, elle est considérée comme un chien...On l'appelait Mamie Picatchou elle a beaucoup donné de son temps avec nous, dans les après-midi familiales. Elle a élevé ses petits enfants . Avec Micheline, on ira mettre des fleurs. Nous, on continue son combat, comme celui de Christine , de Tony, de Joëlle ...Ces gens qui sont morts, ils ont existé, et ils ne sont pas des chiens, ils ont une dignité, pour les autres qui les succèdent. Les gens ne sont pas des déchets... Une fois morts, ils ne comptent plus. Pour moi, ils comptent.... »

01/10/2014
Bernadette F., Liège
Congo (Kinshasa)

A propos de l' émission spéciale 17 octobre sur la radio Neno la Uzima

« Je suis bien ravi de voir que près de cinq ans après avoir lancé l'émission "Enfants du courage" sur les ondes de Radio Neno la Uzima, les amis Justin et René et tous les autres amis qui collaborent à sa réalisation ainsi que les responsables de la radio, ont maintenu la tradition : celle de faire de cette émission, un véritable "courant d'amitié entre les enfants de tous milieux" et une tribune d'expression autour du 17 octobre et d'autres thématiques autour de la lutte contre la pauvreté. L'absence de la liberté d'expression au sein d'une communauté, est non seulement une menace au développement et à la démocratie, elle est surtout, une atteinte à la dignité de la personne humaine ! Cette émission a permis une intervention en direct depuis Bangui. Oui, la technologie nous permet aujourd'hui de briser les barrières et d'aller à la rencontre des amis loin de nos frontières tout en étant sur place. On peut s'interroger dès lors, pourquoi doit-on continuer à maintenir les barrières que nous plaçons dans nos cœurs et qui, par moment, nous empêchent de dire un petit bonjour à un voisin, ou à une que personne que nous considérons de moins importante au sein de notre communauté ? L'émission enfants du courage était créée pour exprimer les rêves et les actions de milliers d'enfants de Bukavu et d'ailleurs pour un monde où tout le monde a sa place et est considéré "zo kwe zo ", comme disent les amis centrafricains. Je suis de cœur avec eux aussi pour tout ce qui se prépare pour la célébration du 17 octobre !

Emission de radio spécial 17 Octobre
16/10/2013
Pascal Chirhalwirwa, Initiateur de l'émission "les enfants du courage"
Sénégal

Le droit au logement des personnes handicapées

Les handicapés au Cameroun présentent une misère catastrophique et sont abandonnés à leur sort et nous disons non à l'exclusion. Nous avons droit de nous loger confortablement. Le Cameroun a ratifié les déclarations des Nations Unies portant protection des personnes handicapées,  mais l'applicabilité reste la grande difficulté.

09/10/2013
HURIFBA
Maroc

Nous sommes avec vous...

Hyper isolés,  nous agissons sans relâche,

sommes avec vous.

Hassan et  Hamid

17/10/2012
Hassan et Hamid
France

J'y serai

Cela fait  plusieurs années de suite que je participe à cette manifestation et j'espère continuer encore une bonne cinquantaines d'années.

Commémoration et marche
17/10/2012
fluchs kevin