COMMUNIQUÉ DE PRESSE: Nomination de Mme. Anna Rurka
annarurka.jpeg

6 Juin 2022, Pierrelaye, France — Nous sommes heureux d'annoncer la nomination de Mme Anna Rurka au Comité International 17 Octobre. Le Comité a été créé en 2008 pour promouvoir et soutenir la célébration de la Journée Mondiale du Refus de la Misère, observée le 17 octobre de chaque année, et reconnue comme Journée Internationale pour l'Éradication de la Pauvreté par les Nations Unies.

Aye Aye Win, Présidente du Comité International, en annonçant sa nomination a déclaré : “Je suis ravie d’accueillir Mme Anna Rurka comme membre du Comité international. Dans ses nombreux rôles, travailleuse en éducation sociale, chercheuse et conférencière principale, elle a démontré son engagement indéfectible pour l’éradication de la pauvreté. Son expérience, son expertise et son engagement pour l’éradication de la pauvreté et la justice sociale va enrichir et renforcer le travail du Comité pour la promotion et le soutien de l’esprit et des objectifs du 17 Octobre.”

Anna Rurka est née à Varsovie, en Pologne, et a reçu une formation de travailleur social à l’Université de Varsovie.  L’éducation sociale appliquée au travail social demeure une source d’inspiration pour son travail quotidien. Ses recherches doctorales ont porté sur l’efficacité des mesures éducatives du point de vue des parents et des professionnels et, après avoir terminé son doctorat en 2006, elle est retournée au travail de rue avec les jeunes, tout en étant impliquée dans de nouveaux projets académiques. En 2008, Anna Rurka a été nommée à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense comme Maître de conférences en Sciences de l’Éducation, dans l’équipe de recherche sur l’éducation familiale et le travail social familial. En 2003, elle a rejoint le Comité européen pour l’action prioritaire à domicile en faveur de l’enfant et de la famille (EUROCEF), une OING ayant un statut participatif au sein du Conseil de l’Europe. De 2015 à 2022, elle a été Présidente de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe en combinant ses engagements avec son travail académique en France, en Pologne et dans d’autres pays européens. Actuellement, elle continue de participer au Conseil de l’Europe en tant qu’ancienne présidente de la Conférence des OING (2022-2025) et présidente du Comité « Action pour les droits sociaux » (2022-2024) du même organisme.

-fin-

Pour plus d’information, contacter
Florence Altmayer
+33624934986
comite [dot] international [at] oct17 [dot] org
www.refuserlamisere.org

Pour en savoir plus

Le Comité International 17 Octobre a été créé le 17 Octobre 2008 avec les objectifs suivants :
Promouvoir le 17 Octobre comme Journée Internationale pour l’Éradication de la Pauvreté, telle que reconnue par les Nations Unies, qui rassemble publiquement ceux  et celles qui œuvrent ensemble pour mettre fin à la  pauvreté; Promouvoir le respect de l’esprit et du sens originel de cette Journée internationale; Et promouvoir  des espaces de rencontre où des personnes de tous  milieux, y compris celles dont la vie est la plus difficile,  peuvent travailler ensemble dans la lutte contre la  misère, reconnue comme violation des Droits de  l’Homme.
http://refuserlamisere.org/article/comite-international-17-octobre

La Journée Internationale pour l’Éradication de la Pauvreté a été célébrée tout d’abord comme Journée  Mondiale du Refus de la Misère sous forme d’un très  grand rassemblement public tenu le 17 octobre 1987 à  Paris, où cent mille personnes de tous milieux ont  répondu à l’appel du Père Joseph Wresinski, fondateur  d’ATD Quart Monde, de se réunir sur la place des  Libertés et des Droits de l’Homme. Ce jour-là une  déclaration gravée sur une dalle commémorative fut  dévoilée, proclamant que la misère est une violation des  droits de l’homme et affirmant le besoin pour tous de  s’unir afin d’assurer que ces droits soient respectés.
http://refuserlamisere.org/article/histoire-de-la-journee

En 1992, les Nations Unies proclamèrent le 17 Octobre Journée Internationale pour l’Éradication de la Pauvreté.  Depuis lors, gouvernements, autorités locales,  membres de la société civile et du secteur privé  reconnaissent l’importance de cette Journée  Internationale devenue un point essentiel de ralliement  pour un nombre croissant de citoyens et organisations  de tous milieux, dans la lutte contre l’extrême pauvreté.
https://documents-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/N94/135/86/PDF/N9413586.pdf?OpenElement