Chaque attitude, chaque geste compte pour combattre la misère et l’exclusion. Il existe de multiples manières d’agir, quelles que soient nos compétences et notre disponibilité. Ces messages, ces témoignages sont l’expression d'un engagement personnel autant que collectif avec d'autres citoyens. N’hésitez pas à apporter votre contribution.

Les témoignages sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils sont soumis à validation : ils ne seront publiés que s’ils respectent, sur la forme et sur le fond l’esprit de cette journée tel que défini dans la Charte internationale 17 octobre.

 

Témoignages
République centrafricaine

Messages de paix des quartiers 17 octobre 2013

Messages de paix des quartiers 17 octobre 2013

Kokoro

Olive

Quand je peux m'amuser et je mange bien, je vois la paix.

Juste

S'il y a la guerre on se refuge dans la maison, alors pour moi la paix c'est notre maison.

Christelle

La paix c’est quand je peux aimer la joie de mon pays

Walingba

Florida Sinfora

Je veux la paix pour m'amuser avec les autres, car la paix c'est comme une fleur rose, qu'il faut arroser tous les jours.

Belvia

La paix c'est quand le coq chante le matin et dit « Bonjour » à tout le monde

Naomi

La paix c'est quand on se provoque pas

Koula Mandja

Wilibozoumna Gepherson

La paix c'est comme les poissons qui jouent libre dans l'eau, nous voulons jouer avec nos amis.

Ziguida Martin

La paix c'est quand on dort bien dans la maison et pas dans la brousse.

Béka Aubede

Je veux que les gens déposent leurs armes pour que la paix revienne.

Danzi

Romio

Pouvoir travailler c'est la paix.

Brenda

Pour moi la paix est aller à l'école pour lire et écrire, pour mieux connaître et savoir les choses.

Asaf

Quand j'accompagne mon père et ma mère au champ, c'est la paix pour moi.

Voix du Cœur

Severin

Moi la paix c'est la maison que je construis, ça peut m'aider à dormir là. C'est la paix.

S'il pleut sur la maison et sur les fleurs. C'est la paix

Le soleil se brille partout et après tu peux t’asseoir sous un arbre.

C'est la paix.

Walter

Moi je dis l'école constitue la paix, parce qu’à l'école tu peux apprendre et savoir des choses que tu ne sais pas.

Sainsire

Pour moi la paix c'est le cœur qui réunit tous ensemble.

Ile Mbongossoua

Carl

Pour moi, la paix est très important. Sinon maman ne va pas au champ. Pour qu'on reste ensemble, il faut la paix reste.

Clémentine

Quand j'ai la paix je dors bien, je mange bien et je peux jouer avec mes amis.

Dorcasse

Je n'aime pas quand mon pays n'a pas la paix et je dois courir. S'il y a la paix on avance, et ma mère fait le travail et j'ai la joie.

Dako Jano

Je souhaite que la paix revient en Centrafrique pour qu'on puisse retourner à l'école, parce que l'école est mon avenir.

18/10/2013
Les enfants de 6 quartiers de Bangui
République centrafricaine

Témoignage collectif des enfants de Centrafrique

ATD Quart MondeBangui – RCA

Journée Mondiale du Refus de la Misère

Témoignage collectif des enfants de Centrafrique

Nous voulons que tous les enfants soient scolarisés. Nous voulons avoir un bon instituteur qui donne bien les cours pour notre avenir. Et qu'on puisse avoir tout le matériel pour les études.

Quand je vois les amis qui portent des bons sacs à dos, avec leur fourniture de l'école, je dis « si mon papa avait les moyens, il pourrait les acheter pour moi aussi ». Mais cela ne peut pas me décourager avec mes études. Même si j'ai seulement un ou deux cahiers, un bic, quelques habits, ça peut m'aider à étudier. C'est ça la paix.

Sans la paix, je ne peux pas bien étudier. Si j'ai des soucis je ne peux pas apprendre. Si j'ai faim, c'est plus dur. Si mes parents n'ont pas de travail, je ne peux pas avoir des fournitures scolaires.

Moi, je dis non à l'impossibilité d'obtenir un certificat de naissance. Sans certificat de naissance, les enfants ne peuvent pas s'inscrire à l'école.

Nous voulons avoir une bonne éducation à l'école afin de pouvoir réussir dans la vie.

Moi, je voudrais réussir pour protéger mes frères.

Moi, je prendrai toute ma force pour réussir dans mon école. Je voudrai devenir un ingénieur pour aider mon père et ma mère qui n'ont pas de moyens.

Moi, si je réussis à grandir, je ferai le commerce de légumes pour aider mon père et ma mère.

Moi aussi je ferai le commerce pour aider ma grand-mère qui est en train de souffrir pour me nourrir chaque jour.

J'aime aider mes parents car ce sont eux qui me font grandir et qui m'ont inscrit à l'école. Quand je serai grand, je m'occuperai d'eux.

Pour bien apprendre, j'ai besoin de la paix dans mon pays et dans ma famille et j'ai besoin d'avoir une belle maison pour bien dormir.

Pour moi, la paix c'est qu'il n'y ait pas de guerre. Je demande que les armes ne circulent pas dans le pays afin que tous les enfants trouvent la paix, qu'ils puissent aller à l'école et qu'ensemble nous ayons l'intelligence, la sagesse et la connaissance pour que le monde change.

Pour bien apprendre, il faut pouvoir jouer avec les autres, il ne faut pas se battre.

J'ai besoin d'étudier mais souvent à l'école les autres se moquent de moi parce que je n'ai pas des fournitures.

Si je vois mes amis en train de se bagarrer, je leur conseille d'arrêter. Si je vois un ami qui reste seul, je l'approche pour parler avec lui.

Je veux vivre ensemble avec tous les enfants, sans distinction et avancer dans un esprit d'égalité. Pour bien apprendre, j'ai besoin d'être acceptée comme tous les enfants, d'être interrogée dans la salle. J'aime ma maitresse parce qu'à l'école, elle m'interroge comme tous les autres enfants.

Ce qui me fait plaisir c'est d'être dans la bibliothèque de rue pour avoir des camarades. Moi j'ai la chance d'aller à l'école. Je souhaite que la bibliothèque soit une chance pour mes camarades du village qui ne vont pas à l'école. Si je pense aux enfants qui ne vont pas à l'école, je suis triste. Ces enfants ont besoin d'être ensemble avec les amis pour jouer, dialoguer et partager leur savoir.

Pour bien apprendre, il faut être en bonne santé et il faut que notre famille aussi soit en bonne santé.

Il faut aussi qu'il y ait une bonne écoute dans la famille. C'est aussi ça la paix.

14/10/2011
ATD Quart Monde Centrafrique