Chaque attitude, chaque geste compte pour combattre la misère et l’exclusion. Il existe de multiples manières d’agir, quelles que soient nos compétences et notre disponibilité. Ces messages, ces témoignages sont l’expression d'un engagement personnel autant que collectif avec d'autres citoyens. N’hésitez pas à apporter votre contribution.

Les témoignages sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils sont soumis à validation : ils ne seront publiés que s’ils respectent, sur la forme et sur le fond l’esprit de cette journée tel que défini dans la Charte internationale 17 octobre.

 

Témoignages
France

Marre du RSA

J'ai 58 ans et j'habite dans le sud de la France. Ni mon RSA, ni la retaite ne me permettent  de payer un loyer. Si je n'étais hébergé chez ma mère de 88 ans... jusqu'à quand? Je cherche des personnes qui pourraient travailler avec moi a la réalisation d'un site Internet de e-commerce.

26/09/2012
Mulero Philippe
Suisse

Défendre un salaire minimum 4000.-/mois: une question de dignité

Pour lutter contre la pauvreté dans le monde du travail, je suis engagée depuis plusieurs années déjà dans la défense du droit à un salaire minimum. En Europe, la norme d'un salaire minimum est fixée au 2/3 du salaire médian, en Suisse, cela représente 22.- l'heure/4000.- par mois. C'est aussi ce que demande une initiative fédérale actuellement en débat au parlement fédéral. Un collectif national  va mener une série d'actions pour sensibiliser la population à l'idée que toute personne qui travaille a droit à un salaire suffisant pour vivre. C'est une question de dignité. Notre première action aura lieu le 13 septembre 2012, la deuxième est fixée au 17 octobre. Nous espérons ainsi apporter une pierre à votre lutte précieuse que nous soutenons pleinement et de tout coeur.

25/08/2012
Marianne Ebel
Maroc

Mendiant de ma ville

A chaque matin

Au premier souffle des brouillards

Apparu la silhouette d'un vieillard

tendant sa main

Aux passants et passagers

Aux assieds aux tables des cafés

Aux chauffeurs des taxis

Dites où es ta demeure?

Mendiant du sens

Proie de destin

Proie de vie

Proie de rêve

Mendiant vieillard

Sans demeure sans mémoire

Sans âge sans repos

Sans destination ,sans chapeau

Toujours main tendue

Aux nouveaux passager.

Ce poème "MENDIANT DE MA VILLE" est un témoignage vivant, que je constate chaque matinée.

17/07/2012
Mostafa KHAIBAR
France

Il faut que les milliards d'étoiles...

... qui représentent plus que le nombre d'êtres vivants sur terre, éclipsent sur nous, vivants de la planète...

Je pense que la terre a été créé avec une logique qui nous permet tous d'avoir ou d'acquérir sa place, sa voie, son nom, une vie digne et noble à la fin.

Elle, la mère terre, elle a toujours produit et produira des richesses qui, à chacun et chacune, y est appelé...  à avoir son point adjacent au centre de la terre sur qui nous sommes, ses habitants...  non pas pour en pâtir mais à la croisade puis la quête, être son conquérant, en allant chercher ce point, centrons la délicate façon d'être un homme...  de naître, de vivre pour améliorer ce qu'il y a déjà. ... un devenir, un avenir en le cherchant tous ensemble nos mains liées, il ne peut qu'être fortifié, renforcer la lutte contre la misère n'est pas abstrait, c'est une organisation concrète qui ne co-existe pas mais, mes chers citoyens existe...

16/01/2012
koumy
France

17 octobre-journée mondiale du refus de la misère à Nice-

Questions posées à des personnes accueillies dans des associations, à l'accueil de nuit, pour préparer la Journée du 17 Octobre à Nice, et paroles recueillies lors de la manifestation du 17 octobre....:

1 -Avez-vous des idées pour réduire la Misère ?

2 -Savez-vous que le 17 octobre est la journée mondiale du refus de la misère ?

Chaque réponse est séparée par des * * * :

-1-Le partage; que le soutien financier et (ou) moral et (ou) spirituel soit direct, mais ne passe pas par 1 association. -peu de solution, car l'argent donné sera toujours détourné...

-2 -oui, par mon épouse.

* * *

-1- Avoir des papiers pour pouvoir travailler-

-2-non    : Mady,( Roumaine)

* * *

-1- Partage des richesses - mise en place d'1 revalorisation de l'économie dans les pays en précarité-

-2- non

* * *

-1-changer la politique -

-2 - non

* * *

-1- Faut-il encore accueillir dans notre pays des étrangers ? Ceux qui sont ici sont tellement malheureux.-

A tous les coins de rue des S.D.F. sont en demande de quelques sous que beaucoup ne peuvent plus donner-

La prière est un moyen que les "petits" ont à leur disposition en permanence..

-2 - non

* * *

-1- Le partage : écouter la personne et si possible prier avec elle et pour elle.

-2- oui, par mon épouse.

* * *

-1- La solidarité-charité sont les moyens utilisés pour aider les pauvres. Malheureusement, la crise est là et il est de plus en plus difficile de faire ce devoir de charité. Cela ne suffit plus. - Il faut que cela vienne de plus haut. Il faut que l'Etat prenne ses responsabilités et offre des structures et des moyens pour venir en aide aux  pauvres , en plus de ceux existants déjà. - dans le programme des élections, ils sont oubliés- Il faut que la pauvreté soit une priorité pour les élus.

-2 - Oui, depuis plusieurs années.  Paroles de personnes de l'Action Catholique Ouvrière -

* * *

-1- "Pour atteindre l'humanité, il faut le sens de l'au-delà de l'humanité" = transcendance, appel à ce qui te dépasse - On ne peut rien pour personne, on peut tout pour tout le monde- rétablir les équilibres dans plusieurs domaines : instruire..production et répartition des richesses - La loi pure et dure est faîte pour être transgresser s'il le faut - être au service des + pauvres - rétablir nos valeurs - pas de discriminations -

2 - Oui -  William -(retraité)

* * *

-1- respecter la laïcité : la religion est du domaine du privé - Aide-toi, le Ciel t'aidera - Limiter l'immigration -

-2- Oui - Jacqueline ( retraitée de l'éducation Nationale)

* * *

Conférences St Vincent de Paul :

-1- repasser aux francs : il y a plus de gens laissés de côté depuis le passage à l'Euro. - Dans certaines associations, on nous fait sentir que nous sommes des cas sociaux -

-2 - Non - Virginie -

* * *

-1- Que les grandes surfaces arrêtent de faire du profis sur le dos des pauvres - Personne ne peut acheter du bio, c'est trop cher-

-2- oui - Grégoire -

* * *

-1 - Bloquer les tarifs économiques, pas seulement pour les Rmistes, mais aussi pour les petits revenus. Que l'on renonce à la taxe sur la mutuelle -

-2 -Oui - Edwin -

* * *

C.C.I. 6/10 :

-1- Reformer complètement les bases d'imposition - déterminer 1 plancher, impôts proportionnels à ce qui dépasse ce plancher mais pas au delà de 50% des revenus.- TVA sur produits de luxe ( à définir) - Récupérer les surplus des supermarchés, au lieu de les arroser de javel -

-2 - oui - Thierry-

* * *

Marlène, retraitée de l'Education Nationale :

En ce qui concerne les résultats d'examens dans des familles défavorisée, j'ai pu constater, lors de mon expérience professionnelle dans l'Education Nationale avec les petits Algériens des Metchtas dans la montagne, que ceux-ci étaient plus décidés à avoir de bons résultats, c'était un défi pour eux, un point d'honneur pour certains d'arriver mieux que les français et ils travaillaient dans des conditions de confort nulles à la bougie quelquefois et ils obtenaient de bons résultats. Les enfants de parents n'ayant pas fait d'études réussissent bien. Voilà ce que j'en pense... et puis c'est l'affaire de notre maître suprême...

* * *

Accueil de nuit , Vieux Nice :(paroles d'accueillants et d'accueillis)

-1- Respects de nos immuables règles de vies , de nos valeurs. A consommer sans modération (ni abus) - Mettre des logements et tous moyens de locomotions à disposition, style hôtel "F1", chambre pour 3 -4 personnes, meublés à loyers modérés / CDD ou /et CDI + formation "Montrer où sont les poissons, donner fils et hameçons, mais chacun doit pêcher + ou - bien , en groupe ou pas.

La journée de la misère : 365 jours par an, depuis 55 ans : Africax2 ...

* * *

-1- Que les entreprises du CAC 40 reversent 40 % de leurs bénéfices aux actions caritatives de France pour aider les SDF. - L'Etat en fasse plus et ne réduise pas les subventions des associations - Que l'Europe ne rogne pas les subventions des associations - Que la société civile se mobilise - Que les gens soient plus solidaires entre eux :-en famille, -voisinage , - entreprises. -

Que les entreprises ne virent plus les + de 50 ans!

- Oui, je connais - pour faire connaître : adresser des communiqués de presse aux médias : presse écrite, web, radio... et FAIRE PASSER LE MESSAGE AUTOUR DE VOUS!         S.M.

* * *

-1- Mon idée, c'est de donner le RSA à tout le monde,

-2- et non, je ne connais pas la journée! P.s Quand on a quelque chose à dire à quelqu'un, on lui dit OK faut pas parler derrière les gens, Merci!  -   anonyme -

* * *

-1 - tendre la main et reconnaître que nous sommes tous des êtres humains , c'est déjà refuser la misère.

* * *

-1- Si la solution ou les solutions étaient connues, les enfants ne mourraient plus de faim en Afrique et ailleeurs.-Peut-être sommes nous trop nombreux sur cette planète ?!

-2 - Non, je ne connaissais pas la journée mondiale du refus de la misère -

* * *

-1 -  Dans le monde : équilibrer les richesses entre les pays industrialisés et pays "pauvres" - Economiser les ressources ( eau potable)- dans les pays industrialisés, réhabiliter la valeur "travail" - (plus de licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices...)

-2- Non, je ne connaissais pas la journée du refus de la misère -

* * *

17 Octobre 2011 - place du palais de Justice à Nice -

-1- Moi je dis faut arrêter les paroles en l'air qui s'envolent au gré du vent, et agir une bonne fois pour toutes. De + en + de miséreux, et pourtant nous sommes tous pareils, notre couleur, notre sang et idem. Que les politiciens se réveillent, et qu'ils arrêtent d'entasser tous les miséreux dont ils ont hontes - Virginie -

* * *

-1- Il faudrait que l'union européenne augmente ses subventions plutôt que de les baisser. Ce n'est pas en oubliant les pauvres que ceux-ci vont disparaître -  Quantin -

* * *

-1- Juste pour être + près de ceux qui n'ont pas grand chose - Les soutenir -   Mme Rayrod -

* * *

-1- Garder l'espoir - Julia -

* * *

-1- La vie est trop chère ?! --- Grégoire -

* * *

-1- Etre moins égoïste, que tout se développe autour des idées, régulation de la finance. Des logements individuels pour retrouver son intimité, son individualité. -   Karine -

* * *

Témoignage reçu par internet d'une amie bénévole dans une association :

Les membres de l'Association à Nice ne sont pas intéressés par le 17 octobre. Ils ne sont pas dans la lutte contre la misère mais dans l'accompagnement de personnes à domicile isolées et souvent à mobilité très réduite.

Tout à l'heure, j'ai rencontré une dame âgée qui m'a demandé de lui acheter à manger, elle a voulu du pain et des brioches. C'est ce que j'ai fait. Elle m'a dit qu'elle avait une dette importante à l'hôpital parce qu'elle ne pouvait pas payer une mutuelle. De plus; elle était en rupture avec son Assistante Sociale. Donc elle ne sort de chez elle que pour demander à manger aux passants. Elle habite au 4ème étage sans ascenceur et c'est très dur pour le de monter les escaliers. Elle n'avait plus que 3 dents et était habillée pauvrement. Elle est isolée. Elle disait quand même que l'humanité était bien parce que des gens lui donnaient à manger quand elle les abordait dans la rue. Je l'ai orientée vers les pfP. Est-ce qu'elle m'a dit la vérité ? C'est ce qui m'a semblé.

C'est la misère d'aujourd'hui qui préfigure celle de demain : faut-il se nourrir ? se soigner ? ou se loger ?

Cette dame est née à Nice. On ne peut donc pas dire qu'elle est venue profiter du soleil .

Gisèle -

* * *

-1- Quelques propos de Mr Jacques Weber recueillis dans Nice-Matin du 19.10.2011 -:

"Je suis du parti qui lutte contre la pauvreté et la souffrance" ....

J'ai joué dans un film qui a reçu tous les prix au festival de Luchon. C'est Joseph L'Insoumis, qui raconte un homme magnifique. Il a décidé de dire que la misère ne se soulage pas, elle se détruit. ça, c'est un personnage exemplaire......... Un enfant qui meurt de faim sur terre, c'est intolérable. Accepter ça, c'est d'un cynisme effroyable.

* * *

08/11/2011
ivicevic patricia