La « Lettre aux Amis du Monde » paraît trois fois par an, en 4 langues : anglais, espagnol, français, portugais.
Vous pouvez lire la présentation ci-dessous pour en savoir plus ...

Un projet ambitieux, audacieux et novateur !

Partout dans le monde des hommes, des femmes, des enfants développent une ingéniosité et un incroyable courage pour survivre dans des conditions extrêmement difficiles. A-t-on conscience que ces personnes enfermées derrière le mur de la misère voient au-delà et pensent le monde ? Leur reconnaît-on une intelligence, une réflexion, un savoir... Lire la suite
Traduit en :

Je suis heureuse d’avoir rencontré ces familles

Je suis consultante en travail social dans une université à Bombay. J’ai commencé ma carrière comme organisatrice dans une communauté puis en tant que travailleuse sociale. J’ai ainsi travaillé dans un bidonville où les habitants étaient de différentes religions et castes. Les mères étaient employées de maison chez les familles aisées... Lire la suite
Traduit en :

Maintenir des liens positifs et prendre soin des autres

La « formation à la médiation sociale et culturelle » est née à Bangui, en Centrafrique, en 2016, suivant la pensée « Encourageons les jeunes déjà engagés au sein de leur communauté à développer leur attention aux plus faibles, avec des recherches et des méthodes d’apprentissages qui permettent de réussir ce... Lire la suite
Traduit en :

Agir ensemble pour gagner la justice sociale et environnementale pour tous

Au début de l’année, nous avons lancé une consultation pour choisir le thème de la Journée mondiale du refus de la misère 2020. Des propositions de thèmes ont été envoyées à diverses personnes et associations, afin de recueillir leur avis. Nous avons reçu 76 réponses provenant de 36 pays. Merci à toutes celles et ceux qui ont participé. Ces... Lire la suite
Traduit en :

Notre point commun, c’est notre engagement

Depuis des années, nous partageons ensemble nos engagements et nos façons d’agir pour un monde sans misère : en cette période de pandémie mondiale, nous avons besoin de nous sentir liés pour partager nos inquiétudes mais surtout pour échanger nos forces, nos idées, nos façons d'être présents aux populations qui courent plus de risques... Lire la suite
Traduit en :