Thème pour 2019
Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté

Vous trouverez sur cette page :

  • Témoignages: prises de parole de personnes vivant la grande pauvreté, ...
  • Présentation: le sens de la Journée, son esprit, ...
  • Moments forts: activités, prises de paroles, gestes significatifs, ...
  • Contactez-nous: pour toute question liée au 17 octobre.
  • Boîte à outils: affiche, note explicative, textes de référence, vidéos, ...

Pour voir plus d'événements en France, c'est ici: https://www.atd-quartmonde.fr/17oct2019/

Sélectionnez un pays pour voir ce qui s’est vécu les années précédentes

Bujumbura - Dimanche 20 Octobre 2019 - Echanges autour des droits de l'enfant

Compte-rendu de l'événement

Le mouvement ATD Quart Monde a célébré le 17 Octobre a Burundi, avec l'association HAGURUKA BA KENYEZI BA KAJAGA.

Différentes associations et organisations œuvrant dans le domaine de protections des droits de l’enfant ainsi que quelques institutions du gouvernement ayant dans leurs attributions la protection des droits de l’enfant ont pris part à ce grand événement. Il sied de signaler aussi que quelques membres de l’Association des Amis d’ATD Quart Monde de la RD Congo, en l’occurrence Déogracias Kankele et SHAIDI étaient présents dans la salle pour témoigner de leurs expériences et offrir un coup de pousse à l’équipe du Burundi.

Au nom de l’Association HAGURUKA BAKENYEZI BA KAJAGA II, Mme CONSOLATE a rappelé que La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), déclara que « L’humanité doit donner à l’enfant ce qu’elle a de meilleur » et elle a invité à chacun invite à partager et à échanger des expériences afin de tirer le maximum de leçons concernant l’éradication de la pauvreté.

M. Deogratias KANKELE, invité du Mouvement ATD Quart Monde de RD Congo a expliqué les fondements du Mouvement.

« ATD Quart Monde veut mettre fin à l’extrême pauvreté en y associant les personnes qui la subissent. Il fait appel à l’engagement de tous pour transformer les mentalités et nos sociétés.

La violence de l’extrême pauvreté, l’ignorance, le dénuement et le mépris isolent les personnes et les enferment dans le silence jusqu’à les faire parfois douter de leur appartenance à la communauté humaine. Unir nos forces pour atteindre ceux qui sont exclus dans nos sociétés et reconnaître la contribution indispensable des personnes vivant dans la pauvreté sont des étapes essentielles pour mettre fin à la misère et bâtir la paix. »

Les participants ont pu écouter l’historique de la journée avec le sens de celle-ci :

« Le 17 octobre n'est pas seulement l'occasion de mettre l’accent sur les efforts entrepris en vue d’éliminer la pauvreté ou les luttes que mènent celles et ceux qui vivent dans la pauvreté ; la journée permet à ces populations de faire entendre leur voix et offre un temps de réflexion pour reconnaître que les pauvres sont les premiers à lutter contre la pauvreté. La participation des pauvres eux-mêmes est au cœur de la célébration de la journée depuis qu'elle a été instituée. La commémoration du 17 octobre témoigne également de la volonté des populations vivant dans la pauvreté d'utiliser leurs compétences pour contribuer à l'élimination de ce fléau. »

Les enfants TAPORI ont présenté une dance, une chanson et un message :

« Les enfants TAPORI ne veulent pas entendre d’être grand pour agir contre la pauvreté. Chers parents, agissons ensemble pour nous donner, à nos familles aussi et à la société toute entière les moyens de mettre fin à la pauvreté.Nous les enfants nous voulons que nos droits sois respecté, nous demandons : la paix, l’amour, la santé, études pour tous, bien manger, dormir en paix, danser et chanter. »

Vous pouvez consulter le rapport complet de la commémoration ici.

Description de l'événement

Le 20 octobre à 14h, le groupe "Gutera Intererano" va se retrouver avec les organisations œuvrant dans le domaine de protection des droits de l'enfant, dans la salle Porta Sion à Mont Sion Gikungu à Bujumbura, au Burundi.

Bujumbura
Burundi