Thème pour 2019
Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté

Vous trouverez sur cette page :

  • Témoignages: prises de parole de personnes vivant la grande pauvreté, ...
  • Présentation: le sens de la Journée, son esprit, ...
  • Moments forts: activités, prises de paroles, gestes significatifs, ...
  • Contactez-nous: pour toute question liée au 17 octobre.
  • Boîte à outils: affiche, note explicative, textes de référence, vidéos, ...

Pour voir plus d'événements en France, c'est ici: https://www.atd-quartmonde.fr/17oct2019/

Sélectionnez un pays pour voir ce qui s’est vécu les années précédentes

Bonassama, Douala - Jeudi 17 Octobre 2019 - S’unir avec les plus exclus 

Compte-rendu de l'événement

La célébration de la journée mondiale du refus de la misère en 2019 a permis de s’unir avec les plus exclus dans l’optique de défendre et promouvoir leurs droits. Par ailleurs elle a permis de se joindre avec les enfants afin de valoriser le 30 éme anniversaire de la convention internationale des droits des enfants

l’objectif de notre engagement est aussi de promouvoir et diffuser les valeurs de la Journée Mondiale du Refus de la Misère auprès de bon nombres d’acteurs . Car les préoccupations des acteurs rencontrées sur le terrain nous relatent que la Journée Mondiale du Refus de la Misère est peu connue au Cameroun.

L’INITIATIVE S’UNIR AVEC LES PLUS EXCLUS : PROJET 1CAHIER 1 STYLO

Cette stratégie a été mis en œuvre afin de favoriser une participation citoyenne de tous les acteurs quelques soit leur âge, leur ethnies, leur statut dans la lutte contre la pauvreté. Ainsi donc, cette activité a permis de toucher directement 200 enfants dont 150 déplacés internes des crises sociopolitiques et plus de 50 parents. Les animations ont touchées les sujets liés à la solidarité,

l’entraide, l’éducation, le vivre ensemble et l’engagement.

DONNONS LA PAROLE AUX PLUS EXCLUS AFIN DE VALORISER LEURS DROITS

De ce fait, l’animation des élèves à l’École Publique de Bonassama était basée sur les notions relatives à la convention internationale des droits de l’enfant. Il était question lors de ces échanges, d’initier les élèves non seulement à connaître leurs droits mais de se considérer comme des acteurs pouvant impacter positivement la société.

La seconde articulation de cette activité s’est effectuée lors de la descente sur le terrain respectivement dans les quartiers Bonassama Vallée, Mabanda, Besseke afin d’échanger avec les jeunes et les adultes sur leurs combats face à la misère. Les données collectées sur le terrain nous renseignent sur le combat de nombreux acteurs à travers les récits suivants :

« Pour lutter contre la misère, moi j’organise mes ressources en créant mes

plantations en dehors de mon métier de vigile que j’effectue au quotidien »

« Pour faire face à la misère, je me débrouille à faire la coiffure pour nourrir ma

famille et envoyer mes enfants à l’école. Si je reste sans rien faire la pauvreté va

m’absorber»

« Pour éviter la pauvreté , je fais des petits métiers, je me débrouille je vends des

oranges, et la banane pour joindre les deux bouts même si le bénéfice est minime je

préfère me débrouiller que de rester mendier »

« Pour éviter la pauvreté et la misère , j’aide ma maman a vendre au marché quand je

rentre des classes. C’est à travers ce commerce qu’on paye ma scolarité »

Description de l'événement

14 septembre

  • Echanges avec les enfants sur la force de l’éducation dans la destruction des clivages et des préjugés

  • Jeu de questions- réponses

  • Sensibilisation des enfants sur l’éducation et le vivre ensemble à travers la musique

17 octobre

Rencontre des jeunes des quartiers précaires (Bonassama vallée, Bésséké, Mabanda) et échanges sur :

  • leurs expériences dans le combat de la misère

  • leurs quotidiens

  • leurs stratégies et leurs moyens de résiliences face à la pauvreté.

Association  Des  Jeunes  Entreprenants  de  Bonassama

Bonassama, Douala
Cameroun

Saint Brieuc - Jeudi 17 Octobre 2019 - Les enfants aussi se mobilisent

Compte-rendu de l'événement

A St-Brieuc, la journée du refus de la misère s'est tenue place des Droits de l'Homme autour d'une réplique de la Dalle du Trocadéro, en présence de nombreux enfants dont une centaine venant de 5 écoles primaires et du collège Racine.

Des enfants ont témoigné de leurs difficultés et nous ont interpellés.
Un petit groupe d'enfants avait préparé cette journée avec la bibliothèque de rue et Tapori. De nos discussions, nous avons tiré un texte qui a été lu par cinq enfants de 5 à 11 ans.

Une fille, dans mon école, n'a pas de maison à elle. Avec sa famille, elle vit chez une dame. Elle a peur que les autres se moquent d'elle s'ils l'apprennent.

Les enfants qui n'ont pas de maison ne peuvent plus rêver Ils savent que, sans maison, ils ne pourront pas réaliser leurs rêves.

Moi, si j'étais maire, je donnerais des maisons à tous les gens.

Une petite fille de 8 ans, Lobless, a lu un texte écrit avec les enfants et les familles qui fréquentent l'escale Famille (Secours Catholique).

Quand on arrive d’un autre pays et qu’on a pas de logement, ce n’est pas possible de proposer de loger que les enfants. Les enfants, leur protection, c’est leurs parents, il ne faut pas les séparer.

Au début, quand on n’a pas de logement, on ne peut pas aller à l’école. Cela fait perdre des années d’études, alors que nous, on a très envie d’apprendre.

Ces enfants n'ont pas été trop impressionnés par la présence de Mme Diouron, maire de St-Brieuc, de M Joncour, député, et de la Secrétaire générale de la Préfecture qui représentait le préfet qui avait du se décommander. Comment nous engagerons-nous à leurs côtés? 

Une grande chorale réunissant des écoliers de 3 écoles et des collégiens a interprété trois beaux chants en rapport avec les droits des enfants. Ils étaient accompagnés de l'orchestre du collège Racine auquel s'étaient joints les CM2 de l'Orchestre à l'école de la Vallée.

Tous ces jeunes enfants, très concentrés et très impliqués dans la cérémonie, ont donné de la force à cette journée.

Description de l'événement

Depuis la pose d'une réplique de la Dalle du Trocadéro à Saint-Brieuc en 2011, le 17 octobre est préparé chaque année par un collectif d'associations et d'acteurs institutionnels.

Le thème des Droits de l'Enfant nous a incités à inviter largement les enfants à participer à cette journée.
Quatre écoles primaires ont proposé aux enfants, sur temps d'accueil périscolaire, de participer, Jean Nicolas et la Croix Rouge en apprenant deux chants, Poutrin et la Brèche aux Cornes en réalisant un bel oiseau pour le 17 octobre. Le Collectif 17 octobre a été invité dans ces écoles ainsi à l'école St Joseph pour un échange avec les enfants.
Pour leur 3ème participation, la chorale et l'orchestre du collège Racine seront rejoints par les CM1 et CM2 de l'orchestre à l'école de la Vallée et les groupes d'enfants ayant appris les chansons. Le 10 octobre, les jeunes chanteurs ont été invités au collège Racine pour une répétition avec l'orchestre et un repas à la cantine ds collégiens.

Samedi 12 octobre, les familles étaient invitées au parc des Promenades pour un après-midi festif avec jeux autour des droits de l'enfant, ateliers artistiques, échanges et goûter offert par la mairie.

Jeudi 17 octobre, nous donnons rendez-vous de 17h30 à 18h30 autour de la dalle, place des Droits de l'Homme pour une mobilisation citoyenne.

Saint Brieuc
France

Montréal - Jeudi 17 Octobre 2019 - Célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté

Compte-rendu de l'événement

Le 17 octobre, nous nous sommes rencontrés à la Maison Quart Monde pour partager un repas et faire découvrir le mouvement aux gens du quartier. 

Une enquêtrice pour la commission des droits de la personne et de la protection de la jeunesse s'est jointe à nous pour discuter du droit des familles à vivre en famille.

Puis en soirée, nous avons lu des témoignages de personnes vivant dans la pauvreté et nous nous sommes dirigés au parc pour commémorer leur dignité.

Merci à tous ceux qui ont participé!

Description de l'événement

A l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, le 17 octobre 2019, la maison Quart Monde de Montréal organisera des portes ouvertes. Au programme :

  • Du 12h à 14h : un échange sera mené autour du droit des familles défavorisées de vivre en famille et du rôle de la protection de la jeunesse. Soupe et pain seront servis.
  • A 18h : il y aura la Commémoration de la dignité des personnes qui vivent la pauvreté.
au 6747 Drolet
Montréal
Canada

Baraka - Jeudi 17 Octobre 2019 - Session de réflexion avec les membres

Compte-rendu de l'événement

Afin de lancer officiellement leur engagement dans la lutte contre la pauvreté et la misère dans le territoire de Fizi, les membres de la FERAPAD asbl, leurs associés, les filles-mères qui se sont jointes à la journée et les jeunes filles ont résolus ce qui suit:

· Pour concrétiser leur prise de conscience et leur révolution mentale, les participants ont décidé d’apporter chacun une poule par membre non accompagné par son associé et une poule par ménage afin de mettre en place d’un poulailler pilote.

· Le dernier participant et membre de l’association s’engage à apporter la poule convenue le 30 Octobre 2019.

· 7 poules ont été remises en nature après la rencontre, 2 en argent et 13 seront apportées au plus tard le 30 Octobre.

Pour la FERAPAD asbl,

Stanislas WOANGA KAMENGELE

Chargé des programmes et des communications

Description de l'événement

Le Conseil d'Administration de l'association Ferapad Fizi Femmes Rurales a décidé de réunir toutes les membres (femmes et filles) et leurs associés afin de réfléchir et décider ensemble pour lutter contre la pauvreté et la misère à Fizi.

Thème de la journée: « Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté »

Chères membres: Il est temps!!! Nous devons réfléchir, décider et agir ensemble contre la pauvreté et la misère.

Ensemble, luttons contre la pauvreté et la misère.

« La misère est l’œuvre des hommes. Seuls les hommes peuvent la détruire » a souligné #Joseph_Wresinski

La refléxion se tient ce Jeudi 17 Octobre 2019 au bureau du secrétariat exécutif de l'association sis sur l'Avenue de l'Institut de Baraka, Quartier Ma Campagne, Ville de Baraka, Territoire de Fizi.

Les résultats des réflexions des membres de FERAPAD et les images vous seront partagés après l’événement. Un petit rapport pourra vous être aussi partagé.

Baraka
Congo (Kinshasa)

Tours - Jeudi 17 Octobre 2019 - Célébration de la "Journée mondiale du refus de la misère"

Comme chaque année, Arts Multiples organise avec la Mairie de Tours un événement pour célébrer la "Journée mondiale du refus" de la misère. Cette année au programme :

  • Slam autour de l'enfance
  • Intervention de la Maison de l'Europe
  • Projection du film Swing de Tony Gatlif
  • Apéro partagé.
Tours
France