Thème pour 2018
S’unir avec les plus exclus pour construire un monde où les droits de l’homme et la dignité seront universellement respectés.

Cette année quelques changements ont été apportés à la page 17 octobre.

Vous y trouverez :

  • Témoignages: prises de parole de personnes vivant la grande pauvreté, ...
  • Présentation: le sens de la Journée, son esprit, ...
  • Moments forts: activités, prises de paroles, gestes significatifs, ...
  • Contactez-nous: pour toute question liée au 17 octobre.
  • Boîte à outils: affiche, note explicative, textes de référence, vidéos, ...

Pour voir plus d'événements en France, c'est ici: https://www.atd-quartmonde.fr/17oct2018/

Sélectionnez un pays pour voir ce qui s’est vécu les années précédentes

Ougrée - Mercredi 17 Octobre 2018 - AU CŒUR DE CES MURS UN PEUPLE ET UN QUARTIER DEBOUT

Compte-rendu de l'événement

De 14 h à 16 h: Parcours relais artistique de l’espoir – rêves de transformation du site Arcelor Mittal.

Trois artistes engagés adultes ont accompagné une vingtaine de jeunes et d’enfants du quartier dans l’expression de leurs rêves pour leur quartier. Les habitants du quartier d’Ougrée, y compris les personnes les plus pauvres, ont leur mot à dire quant à la transformation idéale des hauts fourneaux. Cet atelier d’expression citoyenne a eu lieu à la rue de Renory autour des murs des usines d’Arcelor Mittal.

En introduction de cet atelier peinture, deux choses: la lecture de l’album Graffiti – un jeune des cités s’est mis à peindre avec respect l’histoire de toutes les voix qu’il avait entendues en collant son oreille contre les murs – et une petite animation sur les hauts fourneaux et l’idéal de transformation par une architecte doctorante à l’université de Liège. Ces animations ont permis à tous les participants d’être dans le bain de ce qui va se passer autour de ces murs.

Sur les murs avaient été pré-peints le matin un grand rideau de scène ouvrant sur des portes et fenêtres dans lesquels les enfants allaient pouvoir s’exprimer artistiquement. Chaque enfant au départ était invité à choisir sa porte ou sa fenêtre pour peindre. Mais ce qui fut très touchant, c’est qu’au final toutes les fresques furent des réalisations collectives. A chaque fois qu’un enfant ou un jeune sollicitait une aide, un autre accourait soit pour concevoir avec l’autre soit pour finaliser.

- Au même moment un coin de bibliothèque de rue était assuré à la plaine de jeux Biez du Moulin.

16 H 30 – 18 H Goûter, témoignages et animations culturelles à la plaine de jeux Biez du Moulin

Le goûter
Celui-ci a été préparé par deux mamans dont les enfants participent à la bibliothèque de rue d’Ougrée. Nous leur disons merci d’y avoir mis tout leur cœur à faire ces préparations.

- Les témoignages ou rêves des habitants en mots

A la plaine de jeux, il y a eu trois témoignages forts de membres d’ATD Quart Monde.

Une militante de vieille date a parlé de l’importance de son combat à ATD depuis des années pour aider « à redonner confiance » aux personnes qui sont jugées, exclues et rejetées par la société et qui n’osent pas ou plus parler.

Une jeune animatrice de la bibliothèque de rue d’Ougrée a expliqué sa « fierté » d’être animatrice pour encadrer les enfants et les plus jeunes de son quartier et les intéresser aux livres et à la culture en général. « Je suis une sorte de grande sœur pour tous les enfants de la bibliothèque de rue et d’autres du quartier».

Un jeune papa, dont les enfants participent également à la bibliothèque de rue, a fait part de son projet « de mettre sur pied un comité de quartier » qui aurait pour but de fédérer les initiatives des citoyens et de « réaliser des activités pour les jeunes » afin d’éviter qu’ils se tournent vers la délinquance.

- Animations culturelles

Deux chansons «  On écrit sur les murs » et « L’oiseau et l’enfant » qui ont un sens avec l’ensemble des animations ont été chantées par les participants. Ils étaient accompagnés à la guitare par Jacques Radoux, un des animateurs de la bibliothèque de rue d’Ougrée.

Un enfant de la bibliothèque de rue avait écrit, il y a longtemps, un texte « Maman où es tu ? ». A sa demande, les paroles ont été dites par les participants.

En clôture, de ces animations, le groupe de danse « Nothing but the swing » a tenté une animation où les danseurs invitaient les gens du public à venir apprendre une chorégraphie pour danser tous ensemble. Deux danseurs du groupe ont donné un petit show à la fin.

Un grand merci […] pour vos fortes paroles et pour votre engagement avec les autres et pour les autres.

Article écrit par Lorve-Line

http://www.jeunessequartmonde.be/17-octobre-a-ougree-parcours-relais-de-lespoir-autour-des-murs-des-usines-arcelor-mittal-dougree/

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

Description de l'événement

2018 marque les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. La grande pauvreté est une violation constante des droits humains. Ceux-ci ne peuvent être effectifs sans la mobilisation de tous. En ce début d’après midi du 17 octobre à Ougrée, loin de se morfondre, est proposé un moment de rassemblement à caractère socio-culturel, artistique et solidaire, avec pour but de faire surgir l’expression des habitants d’Ougrée autour de leurs résistances, leurs combats et leurs rêves pour leur quartier.

Ougrée
Belgique