Thème pour 2018
S’unir avec les plus exclus pour construire un monde où les droits de l’homme et la dignité seront universellement respectés.

Cette année quelques changements ont été apportés à la page 17 octobre.

Vous y trouverez :

  • Témoignages: prises de parole de personnes vivant la grande pauvreté, ...
  • Présentation: le sens de la Journée, son esprit, ...
  • Moments forts: activités, prises de paroles, gestes significatifs, ...
  • Contactez-nous: pour toute question liée au 17 octobre.
  • Boîte à outils: affiche, note explicative, textes de référence, vidéos, ...

Pour voir plus d'événements en France, c'est ici: https://www.atd-quartmonde.fr/17oct2018/

Sélectionnez un pays pour voir ce qui s’est vécu les années précédentes

Port au Prince - Vendredi 20 Octobre 2017 - Rassemblement à LAKOU Don Bosco le vendredi 20 octobre

Compte-rendu de l'événement

Le 20 octobre 2017, un Rassemblement a eu lieu à Lakou Don Bosco

Après un mot d’accueil de Mogène Alionat (au nom d’ATD Quart Monde) et de Jean-Phanel Nicolas (au nom de Lakou), la journée était lancée et chacun des participants pouvait découvrir les différents ateliers :

- l’atelier « Stop pauvreté » permettait de découvrir quelques paroles de différentes personnes à travers le monde qui ont signé l’appel. C’était en même temps l’occasion de se rendre compte que la misère existe dans tous les pays et que partout aussi des personnes disent non.

C’est dans cet atelier aussi que l’on pouvait découvrir le clip de Playing for change « Avec mes deux mains, je peux changer le monde » : une partie est enregistrée en Haïti et en créole haïtien.

Ceux qui le souhaitaient, pouvaient également signer l’appel.

- l’atelier OPC (Office de la Protection du Citoyen) a permis à de nombreuses personnes de découvrir cette institution, quels sont les services qu’elle offre et quand et comment la solliciter.

Chacun a reçu une brochure qui résume cela : certains disaient qu’ils allaient la garder précieusement pour le cas où ils en auraient besoin ou pour pouvoir en parler à quelqu’un qui pourrait en avoir besoin.

- l’atelier « 17 octobre - 30 ans de la dalle » a permis un échange d’idées sur l’objectif de la journée mondiale du refus de la misère, son histoire, avec des témoignages qui montrent combien la misère détruit la vie des hommes.

A la question : Est-ce qu’un jour la misère va finir ? Nous avons comme élément de réponse qu’il faut passer d’une conscience personnelle à une conscience collective.

Une belle petite phrase est ressortie des échanges :  « la force des plus pauvres, c’est la solidarité. » 

- l’atelier LAKOU/LAKAY permettait de découvrir les activités que cette institution mène avec les enfants qui vivent dans la rue : depuis le moment où il les rencontrent dans la rue et toute la route qu’ils font ensuite ensemble. On découvrait des photos de ces enfants en train de chanter, certains se demandaient : est-ce que ces enfants ne gaspillent pas leur talents dans la rue ?

- dans l’atelier sur le Père Joseph, la façon dont il parlait du mot liberté était vraiment intéressant. Il posait une série de conditions pour que chacun puisse vivre libre. Cela nous fait comprendre que si le monde ne donne pas la possibilité à une personne de vivre comme tout le monde, cette personne vit comme un prisonnier libre. C’est ce travail qui relie le travail de JILAP (Justice et Paix) et l’idée du Père Joseph, comme nous le rappelait Jocelyne Colas, directrice de JILAP en Haïti. Elle insistait aussi sur le fait que c’est à chacun de nous, autant les autorités étatiques que chaque citoyen, de prendre conscience que la misère n’est pas fatale.

Nous avons terminé par un temps de rassemblement, avec des chants (des familles ATD Quart Monde, des enfants de Lakou, de Jean-François Gay), des prises de parole diverses.

Description de l'événement

Rassemblement à  LAKOU Don Bosco le vendredi 20 octobre.

Il y aura cinq stands à visiter et dans lesquels nous voulons créer une dynamique d'échange :

- Sur le Père Joseph (avec l'année du centenaire) [Jocelyne Colas y participera en présentant sa contribution au livre, c'est aussi une façon de faire connaître celui-ci],

- Histoire du 17 octobre, Journée Internationale pour l'élimination de la pauvreté,

- Appel à l'Action et mobilisation 2017,

- Stand pour l'Office de la Protection du Citoyen (O.P.C.)

- Espace LAKOU / LAKAY (projet Don Bosco).

Cela se terminera par un temps tous ensemble.

Port au Prince
Haïti

Quaregnon - Samedi 14 Octobre 2017 - Inauguration d'une stèle commémorative

Compte-rendu de l'événement

Nous y sommes, c'est pour le samedi 14 octobre 2017 qu'avait été prise la décision d'inaugurer une stèle sur la Grand Place de Quaregnon à 11 heures. Après une année de rencontres, de réflexions, de dialogues, d'interrogations et de détails de dernière minute. Nous y sommes, l'entente entre les représentants des Communautés Chrétiennes de Quaregnon-Wasmuel: Armée du Salut, Eglise Protestante Unie de Belgique, Eglise Catholique et l'Administration Communale de Quaregnon s'est passée dans la sérénité et l'humilité.

Onze heures, la chorale Saint Paul de Mons chante deux chants. Le Bourgmestre Jean-Pierre Lepine, accompagné du Collège communal au complet, prend la parole. Pendant ce moment nous avons eu la surprise de l'arrivée du Bourgmestre de Mons, monsieur Elio Di Rupo. La parole lui sera donnée et il reconnaîtra que les communautés chrétiennes sont très actives dans le domaine des pauvretés et que lui même a connu la pauvreté dans son enfance.

Dans son discours, monsieur le Bourgmestre a insisté sur : On ne peut vaincre la misère qu'avec les premiers concernés. La misère peur être combattue et vaincue comme l'ont été l'esclavage et l'apartheid. La misère est une violation des droits humains fondamentaux.

Le dévoilement de la stèle a été fait par madame Véronique Bonjean, échevine des fêtes et de la solidarité, et par madame Christiane Baton, militante depuis 22 ans d'ATD Quart Monde.
Pendant le dévoilement, deux élèves d'art dramatique de l'Académie de Musique, ont déclamés avec splendeur les strophes proclamées par le père Joseph Wresinski le 17 octobre 1987 à la place des droits de l'homme à Paris.

Voici le témoignage d'une militante, depuis 22 ans, du mouvement ATD Quart Monde

« Cette année, est une année importante dans la lutte contre la misère car le père Joseph Wresinski est né il y a 100 ans, en février 1917 à Angers dans une famille très pauvre.

Il y a 30 ans fut posée la première Dalle à Paris en octobre 1987 à la place des droits de l'homme. Lors de cette inauguration, une femme très pauvre de Pâturage disait à son fils : tu vois fiston, on est chez nous ici, c'est notre famille ici avec le monde entier, on est enfin reconnu. Cette Dalle a été reproduite depuis un peu partout dans le monde et 30 ans plus tard c'est ici à Quaregnon que nous inaugurons cette stèle.

Il y a deux ans, les autorités communales nous ont permis de projeter le film "Joseph l'insoumis" à la salle Allard l'Olivier. A la fin du film, madame Christiane B., ici présente, a dit au Bourgmestre qu'elle connaît bien : "M'biau, tu vas nous mettr één dalle sul plache de Quaregnon". Et le Bourgmestre a répondu sans hésiter: "Pourquoi pas ". Merci monsieur le Bourgmestre, nous pouvons dire aujourd'hui, ici c'est chez nous, nous sommes en famille car ici nous pourrons prendre la parole. C'est ça aussi le 17 octobre, que les pauvres prennent la parole.

Il arrive que souvent dans les médias l'on nous traite comme des assistés et cela nous fait mal. Lorsque l'on nous fait confiance et que l'on est bien entouré, nous pouvons démontrer que nous avons aussi une intelligence et une expérience de la pauvreté qui peut servir à mieux faire reculer la misère.

Changer la société, lutter contre les inégalités et s’ouvrir à des manières de penser différentes, pas simple…
Mais on a une trop bonne idée ! Et si on vous démontrait qu’une société plus juste, ça se construit avec tous, et surtout avec les personnes les plus exclues ? Face aux violences de la pauvreté, les personnes qui la vivent développent des formes de résistance. Que ce soit au sujet des inégalités sociales, de l’éducation ou du climat, leurs voix sont indispensables pour penser le monde de demain. Et vous, c’est quoi vos bonnes idées ? Quoi? Merci. »

Nous avons clôturé cette inauguration en remerciant l'Administration Communale d'avoir autorisé la commémoration du 17 octobre depuis cinq ans, un grand merci à la population car c'est en se rassemblant, pauvres et non pauvres que nous pouvons échanger nos savoirs. Un grand merci au groupe local ATD Quart Monde qui depuis 22 ans réfléchit humblement, dans la simplicité et sans faire de bruit, pour proposer des solutions afin que la misère soit refusée.

Nous y sommes, mais est-ce que le refus de la misère continue ? Oui, il continue avec ses obstacles, ses échecs, ses tristesses, ses impuissances, ses incompréhensions mais aussi avec ses joies, ses espoirs et ses très petites victoires. L'aide individuelle pour soulager les pauvretés est très importante mais si on oublie la lutte collective pour proposer des lois, il manque une dimension qui est prioritaire.

Je termine cet article par la fin du livre du père Joseph Wresinski: "Les pauvres, rencontre du vrai Dieu": "Seul l’homme peut aimer l'homme. C'est cela que les plus pauvres m'ont appris. J'ai eu la chance de les connaître dès mon plus jeune âge. La chance aussi d'avoir subi beaucoup d'échecs, ce qui m'a détourné de la tentation de me croire quelqu'un, de jouer à être quelqu'un. Le Christ n'a pas monté une comédie devant les misérables et nous-mêmes nous ne le pouvons pas. Les familles du Quart Monde ont un flair infaillibles pour la sincérité. Elles ne se font pas connaître à celui qui fait semblant. Par contre, celui qui est devant elles en toute simplicité, avance de douleur en douleur, mais aussi de surprises en émerveillement".

Mr. Antonio Miceli, Octobre 2017

Description de l'événement

Au programme :

Inauguration d'une stèle commémorative, suivie d'un moment convivial avec verre de l'amitié, chorales et ensembles instrumentaux

(Chorale de l'Académie de Musique de Quaregnon, Ensemble Instrumental de l'Armée du Salut, Royale Philharmonie de Quaregnon)

Renseignements pratiques :

Inauguration sur la Grand-Place de Quaregnon à 11:00.

Les moments qui suivent se déroulent à l'espace Léon Delvallée (rue Modeste Derbaix, 7390 Quaregnon).

Rue Modeste Derbaix Espace Léon Delvallée
Quaregnon
Belgique
(51)

Sézanne - Mardi 17 Octobre 2017 - Journée du refus de la misère Collectif du 17 Octobre de Sezanne

Compte-rendu de l'événement

La soirée s'est déroulée dans le prétoire de Sezanne, comble pour l'occasion, à notre grande surprise.

Le groupe de théâtre de la cité scolaire, le groupe théâtre animé par le théâtre de l'Agora, la chorale animée par Fabrice Valdès, le groupe cuisine qui a préparé tous les plats, le groupe de percussions de la cité scolaire, mais aussi l'IME avec la mosaïque du 17 Octobre, la classe des Limonières, la médiathèque et les bénévoles qui l'ont tenu ont contribué à faire une soirée où la culture pour tous et par tous, a été bien réel.

Tout le monde a été heureux de l'échange en amont pour la préparation de ce temps fort,  a eu  de la joie le jour même de vivre ce moment, et est rentré changé.

Plus en images !

Description de l'événement

Le Collectif du 17 Octobre de Sezanne organise pour la 5ème année la journée du 17 Octobre. Ce collectif est composé de multiples acteurs et associations de solidarité du Sézannais et sont en lien avec ATD QUART MONDE CHAMPAGNE ARDENNE (Secours Populaire Français, Secours Catholique Caritas France, CCFD Terre Solidaire, CIAS des Coteaux Sézannais, Croix Rouge Française, Lire et faire lire, Vie libre, Groupe paroissial Diaconia, des écoles de Sézanne, La cité scolaire de la Fontaine du Vé, la Médiathèque de Sézanne et l' IME.) 

Nos partenaires pour les créations et animations culturelles sont: Agnès Yver (Agora), William Noblet (Sculpteur), Fabrice Valdès ( chorale).

Lors d'un goûter au mois de mars 2017 tous les membres des différents associations ont été invités à rencontrer les artistes partenaires, et des groupes ont été constitués en vue du 17 octobre, pour préparer des animations pour fêter les 30 ans de la journée et donner la parole aux personnes.

Nous vous proposerons donc des textes , poèmes chants, et créations plastiques artistiques  et des plats culinaires à découvrir.

RENDEZ VOUS A 18H, au Prétoire, Cours d'Orléans pour cette rencontre.

Cours d'Orléans PRETOIRE
Sézanne
France

Kinshasa - Mardi 17 Octobre 2017 - #EcolePrimaireGratuitePourTous

Compte-rendu de l'événement

Le 17 Octobre 2017, nous avons échanger sur des questions importantes et désormais nous allons agir ensemble pour apporter des solutions adéquates et durables au problème de l'éducation pour les enfants démunis de nos communautés. Nous vous invitons à nous réjoindre #EcoleGratuitePourTous Ensemble, nous parlerons avec et pour les démunis et pauvres de nos communautés et de la République Démocratique du Congo.

Description de l'événement

Description :
Rassemblons nous pour hausser la voix et rendre la dignité à nos enfants et petits frères et soeurs qui vivent dans la rue.

Venez plaider avec nous cette cause qui semble difficile mais qui est possible.

Changeons ensemble le destin de notre pays en assurant l'avenir de l'enfant car il sera le peuple instruit de demain.

Lieu : Jardin Botanique de Kinshasa
Heure : De 14h30 à 16h30

NB: la participation est conditionnée par une réservation contre laquelle vous recevez une invitation.
Prière de respecter l'heure

Kinshasa
Congo (Kinshasa)

Beirut - Samedi 21 Octobre 2017 - Le centre « Beitouna »

Compte-rendu de l'événement

Description de l'événement

Le centre « Beitouna » se prépare avec ses membres comme chaque 17 octobre pour célébrer la « Journée mondiale du refus de la misère ».
La célébration aura lieu le Samedi 21 Octobre à 15h00 au quartier de Nabaa.

Le programme portera :

  • Rappel de la signification de cette journée avec une lecture du texte strophes du fondateur du Mouvement ATD Quart Monde ;
  • Témoignages de vie des personnes vivant dans la grande pauvreté et des personnes engagées à leur côté ;
  • Chants et danses des enfants ;
  • Théâtre joué par les habitants de Nabaa ;
  • Débat sur le thème de la grande pauvreté.
Nabaa
Beirut
Liban