Thème pour 2015
"Construire un avenir durable : S'unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination."
Javascript est requis pour visualiser cette carte.

Sélectionnez un pays pour afficher son thème et découvrir les événements liés

Manéga - Samedi 17 Octobre 2015 - Unissons-nous pour mettre fin à la pauvreté et la discrimination !

Compte-rendu de l'événement

Comment traduire « discrimination » en mooré ? C’est cette question qui a lancé les préparatifs de la journée mondiale du refus de la misère au Burkina-Faso. Finalement c’est le terme « welgre » « mettre à l’écart » qui disait le mieux cette discrimination que vivent les plus pauvres au quotidien.

En effet, les membres du mouvement ont tout de suite réagi à la lecture du thème 2015 : « de quel avenir durable parler, si on n’y a pas notre place ??? A quoi sert de bâtir un monde durable, si c’est sans nous ? » Nous nous sommes donc focalisés sur la question de la discrimination, pour chercher comment cet avenir pourrait être pour tous !

La cérémonie du 17 octobre a été célébrée à Manega, sur la Dalle Sacrée Africaine des Droits de l’Homme, à l’invitation de Maitre PACERE. Nous avons commencé par travailler en petits groupes, autour du thème de la discrimination. Nous avons voulu qu’ainsi le 17 octobre ne soit pas une fête, ou une cérémonie officielle de plus, mais un temps de rencontre dans lequel on apprend à se connaitre, justement pour ne plus se discriminer.

Lors de la cérémonie, des témoignages de discrimination ont été déclamés par des personnes enfin écoutées ce jour-là :

Je connais un homme qui  mange dans la cour de sa famille. Le soir, on lui sépare un plat, au lieu de le faire manger dans le plat familial. On le traite comme s’il n’étais pas de la famille. Et quand il finit pas son plat, on ne prend pas le reste pour le mélanger aux autres restes et le réchauffer le lendemain. Il  mange comme un chien.

- les vieilles de Del Wende, on les a chassées, accusées simplement parce qu’on ne voulait pas vivre avec elles. : « si on veut tuer un chat, on lui met une plume de poulet  dans la bouche »

-Y a des handicapés qu’on cache, on veut que personne ne les voit, on leur fait une maison par derrière ; on les considère pas. Si on ne les voit pas, comment on va les aider ? Grâce aux centres, les gens sont éveillés. Tu mets un enfant au monde et tu le caches derrière la maison, c’est pas un chien !

.... Ce moment fort a donné lieu à des réactions des invités officiels qui ont apprécié la richesse des échanges et des témoignages. Ils ont aussi remercié les organisateurs du 17 octobre d’avoir soulevé cette question des discriminations. Comme le relevait un partenaire : « c’est un vrai sujet de société, nous pouvons tous être discriminants et discriminés !»

(  lire la suite des Témoignages )

Description de l'événement

Les membres du Mouvement ATD Quart-Monde Burkina-Faso vous invitent à les rejoindre pour refuser la fatalité de la misère.

Cette année nous nous rassemblerons à Manéga autour de la dalle africaine sacrée du Quart-Monde

le samedi 17 octobre à 9h30

Thème : Construire un avenir durable, s’unir pour mettre fin à la pauvreté et la discrimination.

Comme le disait un membre du Mouvement qui vit la grande pauvreté :

« Même dans la misère, un homme a des idées, si on n’écoute pas ses idées, il s’enfonce encore plus dans la misère »

Les plus pauvres vivent la discrimination au quotidien : quelles formes prend-elle ? Comment changer le regard de la société sur les plus pauvres ? Quelles sont vos idées ?

Au programme : Rencontres, témoignages, échanges, moment convivial et visite du musée.

En présence de Maître Pacéré Titinga, membre du comité international du 17 octobre.

Rendez-vous à 8h à la Cour aux Cent Métiers, Paspanga Ouagadougou ou à Manéga à 9h30

Renseignements : 25 30 79 40

Dalle Africaine Sacrée du Quart Monde Musée de Manéga
Manéga
Burkina Faso

Luxembourg-Grund - Samedi 17 Octobre 2015 - RENCONTRE SOLIDAIRE à L'OCCASION DES 10 ANS de la "TABLE PUBLICA"

Compte-rendu de l'événement

Table Publica huet 10 Joer!

17 octobre 2015, la Journée du Refus de la Misère et de l’Exclusion Sociale, était aussi un moment pour le Mouvement de fêter les 10 ans de la Table Publica. Cette Table de la Solidarité, créée en 2005 par des familles et des amis du Quart Monde à Luxembourg en collaboration avec le sculpteur allemand Nika Bakhia, rend publique la volonté et l’aspiration des plus démunis de participer à la vie sociale, culturelle et politique à Luxembourg et de vivre la solidarité entre les personnes de tous milieux.

« Nous voulons laisser une trace commune qui témoigne et transmette notre désir de solidarité. Cette table est un symbole de rencontre, de communication et de partage. Elle est un appel : chacun, même le plus pauvre, peut apporter son expérience, sa force et son savoir. On a besoin les uns des autres. »

Familles du Quart Monde Luxembourg

Cette œuvre s’inscrit aussi en écho au message de la Dalle du Parvis des Droits de l’Homme et du Citoyen, Place du Trocadéro à Paris:

“Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré”.

Joseph Wresinski, fondateur du Mouvement ATD Quart Monde

Lors d’un atelier d’écriture à la Maison Culturelle d’ATD Quart Monde , Astrid, Ed, Josée, Marc, Uwe, Marianne, Martine et Monette ont voulu souhaiter un bon anniversaire à travers une lettre collective. La voici :

Mir schreiwen dem Dësch e Bréif fir him fir de Gebuertsdag ze wënschen:

Léiwen Dësch,

Mir wëssen net, wien dech an de leschten 10 Joer geheemelt huet, wien op dir gepicknickt huet, e Buch oder eng Zeitung gelies huet, op dir oder ënnert dir geschlof huet oder e Kand frësch gemaach huet.

Mir wëssen och net, wien eng Fläsch op dech gestallt huet an do gerascht huet.

Vläicht huet een dech bewonnert an en anere wollt dech klauen. Wéi vill Kanner hu sech un dir gestousst a wéi vill Déiere bei deng Stempele gepisst?

Du hues esou vill Ausstrahlung, datt nach keen e Graffiti op dech gesprayt huet oder e Knätsch ënnert dech gepecht.

Du stees op enger formidabler Plaz, enger kultureller Plaz, wou fréier vill aarm Leit gewunnt hunn a wou 2 Prisonge waren.

Du muss ëm däin Iwwerliewe kämpfen, kee soll dech vun där Plaz ewech huelen.

An deenen 10 Joer hues du all Wieder missen aushalen, Schnéi, Reen a Sonn.

Ronderëm dech sinn d’Ofdréck vun éierbaren Hänn, esouguer d’Grand-Duchesse Maria-Teresa huet virun dir geknéit, du dréis och d’Hänn vu Leit, déi scho verstuerwe sinn.

Mat den Hockeren, déi ronderëm dech stinn, bass du eng ideal Plaz fir Begéignung; alles huet mat enger Maquette ugefaangen, déi ons och elo nach drun erënnert, datt s du eng Gemeinschaftsproduktioun bass an och der Gemeinschaft Plaz ronderëm dech offréiers.

Schued, datt s de net schwätze kanns, du kéins eis bestëmmt villes erzielen.

Astrid, Ed, Josée, Marc, Uwe, Marianne, Martine, Monette.

Description de l'événement

Journée Mondiale du Refus de la Misère - Construire un avenir durable, s'unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination en créant des ponts solidaires entre la société et les familles du Quart Monde. Beaucoup de personnes ne pouvant pas se déplacer à Paris, la "Table Publica", scultpture en pierre représentant une table a été créée en 2005 par des familles du Quart Monde de Luxembourg avec l'aide du sculpteur Nika Bakhia. Elle est  la "Dalle du Trocadéro" luxembourgeoise. Cette "Table de la Solidarité" a été inaugurée il y a dix ans par la Grande-Duchesse Teresa et de nombreuses personnalités politiques, des familles, des amis. Tous ont posé leur main sur la Table en y laissant leur emprunte! Ce fût un lien très fort et nous avons ainsi tous ensemble créé un pont solidaire permettant la construction d'un avenir durable que nous voulons aujourd'hui rappeler par cet anniversaire! Le comédien marionnettiste conteur Gilbert Meyer, du Théâtre Tohu-Bohu d'Alsace, des personnes en situation de précarité et des amis du Mouvement vont créer ensemble un spectacle racontant des tentatives de rencontres pour savoir mieux s'écouter, des histoires se terminant bien, d'autres moins bien, par des chemins tortueux, mouvementés ou calmes et sereins, ces histoires seront les nôtres, les vôtres, des vécus de familles du Quart Monde, des vécus de travailleurs sociaux, de professionnels de l'enfance...Nous vous invitons a vivre ce moment avec nous sur les lieux de la construction de la "Table Publica", au Centre Culturel de Rencontre Neumünster (CCRN), qui fût à une époque une prison dans un quartier d'artisants pauvres et qui est devenu une place de rencontre échangeant l'amitié et la chaleur.

28, rue Münster Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster, verrière Agora
Luxembourg-Grund
Luxembourg

Luxembourg-Grund - Samedi 17 Octobre 2015 - RENCONTRE SOLIDAIRE à L'OCCASION DES 10 ANS de la "TABLE PUBLICA"

Compte-rendu de l'événement

See video

Description de l'événement

à l'occasion des 10 ans de la Table Publica, nous vous invitons à participer à une rencontre solidaire organisée dans le cadre de la Journée Mondiale du Refus de la Misère. Cette Table de la Solidarité, créée en 2005 en collaboration avec le sculpteur Nika Bakhia, rend publique la volonté et l'aspiration des plus démunis de participer à la vie sociale, culturelle et politique du Grand Duché de Luxembourg et de vivre la solidarité entre les personnes de tous milieux.

Cette oeuvre s'inscrit aussi en écho au message de la Dalle du Parvis des Droits de l'Homme et du Citoyen, place du Trocadéro à Paris, et porté par Joseph Wresinski: "Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré".

Ce samedi 17 octobre 2015, cette rencontre solidaire organisée dans le cadre de la Journée Mondiale du Refus de la Misère se tiendra au Centre Culturel de Rencontre de l'Abbay Neumünster au Grund-Luxembourg. Le thème international 2015 "Construire un avenir durable: s'unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination". Avec ce thème, nous avons eu envie de créer des liens de solidarité, de respect et de s'engager pour le droit à la dignité pour tous. Des animations, une exposition et un spectacle autour du thème de la solidarité s'intitulant "Hei an do 10 Joër Aller Hand", la misère ici et là, on la refuse en le "10 ans" (disant), créé en collaboration avec le comédien-marionnettiste Gilbert Meyer du Théâtre Tohu-Bohu de Strasbourg et soutenu par l'acteur luxembourgeois Philippe Meyrer, inviteront grands et petits à jeter des ponts au-delà des clivages pour une société plus juste, plus solidaire où l'accès aux droits fondamentaux, tels que le droit de vivre en famille, le droit à la culture, le droit au savoir, le droit au logement, et le droit au travail, deviennent une réalité pour tous et avec tous.

28, rue Münster entrée du CCRN et Agora (verrière)
Luxembourg-Grund
Luxembourg

Beyrouth - Samedi 17 Octobre 2015 - le centre « Beitouna » se prépare avec ses membres pour célébrer la Journée

Compte-rendu de l'événement

http://www.elnashra.com/news/show/

مسيرة لجمعية "بيتنا" رفضاً للبؤس في النبعة: تعبير سلمي وصرخة حق!

http://www.elnashra.com/news/show/

جمعية بيتنا تحتفل باليوم العالمي للبؤس بمسيرة من النبعة نحو ضهر الجمل

http://www.elnashra.com/multimedia/photos/#3269

مسيرة لجمعية بيتنا في اليوم العالمي للبؤس

See video
See video

Description de l'événement

Sous le thème « Construire un avenir durable : S’unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination », le centre « Beitouna » se prépare avec ses membres comme chaque 17 octobre pour célébrer la « Journée mondiale du refus de la misère ».
La célébration aura lieu le Samedi 17 Octobre à 15h00.

Au programme :

  • Marche et minis sketchs;
  • Chansons et témoignages,
  • Pancartes portant des phrases exprimées par les membres du « Beitouna » : 
    «La force reçue des autres m'a aidée à garder confiance dans le lendemain » L.
    « On est comme une communauté, on fête ensemble »J.
    « Tout le monde célèbre notre fête » Ja.
    « Je viens de Nabaa la tête haute grâce à Beitouna » G.
    « Je ne recule devant rien pour sauver la paix, chacun reçoit des autres, c'est de là que vient la force » Ch.
    « Je suis venu du fond de la misère, j'ai eu d'autres avec moi pour être fort" A.
    « Quand nous voyons les problèmes des autres, nous cessons de penser que je suis seule à avoir des problèmes »S.
    « Parler ce n'est pas faire de la politique, chacun essaye de s'en sortir » F. 

Les membres des comités des papas et des mamans à Beitouna communiquent sur Facebook pour faire connaître à tous ceux qui ont été en lien avec eux la journée du refus de la misère.

Rendez-vous :
Quartier Nabaa, Centre Beitouna

Jardin public de Sin El Fil
Beyrouth
Liban

Kenitra - Jeudi 15 Octobre 2015 - "Lutter contre la corruption pour lutter contre la grande pauvreté"

Chaque année l'Association "Ligue marocaine pour la citoyenneté et les droits de l'homme" s'active pour célébrer la Journée mondiale du refus de la misère.

Cette année, le thème retenu était :
"Lutter contre la corruption pour lutter contre la grande pauvreté".
A cette occasion l'association a présenté un rapport portant sur la situation de la grande pauvreté au Maroc et faisant des propositions pour un accès aux droits fondamentaux de tous.

Vous pouvez découvrir le rapport en langue arabe.

Kenitra
Maroc