Thème pour 2014
Ne laisser personne de côté : réfléchir, décider et agir ensemble contre la misère
Javascript est requis pour visualiser cette carte.

Sélectionnez un pays pour afficher son thème et découvrir les événements liés

Sainte Clotilde - Vendredi 17 Octobre 2014 - 25ème anniversaire de la Dalle de Champ Fleuri 17 et 28 octobre

Compte-rendu de l'événement

A l’occasion des 25 ans de la Dalle sur le parvis des Droits de l’homme.

Avant de commencer, j’ai une pensée particulière pour tous ceux qui se sont rassemblés un jour devant cette dalle pour dénoncer les injustices envers l’homme et pour vouloir bâtir un monde de paix et de fraternité.

Homme, Femme,
qui que tu sois,
j‘en appelle à ton honneur, à ta dignité.
Allons debout !
Regarde ton voisin, ton ami, ton frère.
N’a‐t‐il pas du prix à tes yeux ?
Celui que tu croises tous les jours,
celui que tu vois mais ne regardes pas,
Celui que tu entends mais n’écoutes pas.
N’est‐ce pas deux mondes qui se croisent ?
Se croisent seulement ? Y aurait‐il deux mondes sur ce monde où nous vivons ?
Y a‐t‐il deux peuples ?
Ne peut‐il y avoir un peuple, un seul peuple sur ce monde ?
Toi qui as, toi qui n’as pas.

lire la suite du témoignage de Dominique Versini, Président de ATD Quart Monde Réunion

Description de l'événement

PROGRAMME

/// Vendredi 17 octobre à Champ Fleuri ///

14h - 17h: Dialogues autour de la Dalle

  • Présence sur la Dalle, stand sur le 17 octobre dans le monde : témoignages et prises de position sur les différents continents. Possibilité pour chaque visiteur d'apporter ses idées sur le thème de cette année : « Ne laisser personne de côté : Réfléchir, décider et agir ensemble contre la misère »

17h : Temps de commémoration :

  • Lecture du texte de la Dalle

  • Lecture de témoignages, et de réactions collectées dans l'après midi

/// Mardi 28 octobre à Champ Fleuri ///

10 h  Animations avec les enfants et les jeunes

Echanges autour de l'histoire de la Dalle de Champ Fleuri et du Mouvement ATD Quart Monde

Université populaire : « Ne laisser personne de côté : réfléchir, décider, agir ensemble contre la misère »

Echanges autour des droits de l'homme avec Amnesty

International

12h-13h30 : Pique-nique partagé sur la pelouse de Champ Fleuri

13h30-15h : Reprise des activités

15h : Musique, chorale, danses

16-17h30 : Commémoration avec des interventions de délégués de l'Île Maurice, de Madagascar, de la Réunion, et de Jacqueline Plaisir, déléguée générale adjointe du Mouvement international ATD Quart Monde.

2 rue du Théâtre
Sainte Clotilde
Réunion

Naila - Vendredi 17 Octobre 2014 - Pour que personne ne reste sur le carreau !

Compte-rendu de l'événement

Solidarität heißt Anpacken

Menschen, die von Armut betroffen sind, stehen allzu oft am Rand der Gesellschaft. Damit sich das ändert, engagieren sich Kirchengemeinden mit weiter Partnern - wie in Selbitz und Naila.

http://www.frankenpost.de/lokal/naila/naila/Solidaritaet-heisst-Anpacken;art2443,3653368

Rede zum UNO-Welttag Freitag 17.10.2014
 

f.i.t.-Solidaritätsfest
am UNO-Welttag zur Überwindung von Armut und Ausgrenzung
17.10.14 in Naila:
... damit niemand auf

Einmalige Chance und Anfang

Wortbeitrag ... von einer Frau, die als Flüchtling nach Naila
gekommen ist

 

Wortbeitrag ... von einem, der lange auf der Straße gelebt hat:
 

Description de l'événement

Vendredi 17 oct 14 dès 18 hres, salle au-dessous l’église catholique Naila:

Fête de la solidarité

pour la Journée mondiale du refus de la misère –

chez nous et dans le monde entier

Thème: Pour que personne ne reste sur le carreau !1

Organisateur :

projet f.i.t.2 "Visibles, mais également pas muets …"

avec les associations responsables et d’autres partenaires

responsables du projet:

- paroisse protestante luthérienne de Naila

- "MehrGenerationen-ProjektSchmiede"3 autour du bureau pour le 3eme âge à Naila pour le district de Hof

- „Tafel“4 de Naila pour l‘ancienne district de Naila

Directrices du projet : Pfrin Annette Rodenberg, Tél. +49(0)9282 8583, Frau Marlies Osenberg, Seniorenbüro Diakonie Martinsberg, Tél. +49(0)9282 9621941.

Déroulement :

18 hre : introduction et présentation des ateliers

18 hre 30 : ateliers et café de contact (ouvert à tous)

19 hre 30 : pause et accueil des invités

20 hre : cérémonie officielle (prises de parole et contributions musicales)

21 hre : repas de soupe et rencontre

Notre objectif : Là où chaque mercredi après-midi la distribution des aliments invendables aux personnes dans le besoin a lieu, nous voulons affirmer par cet événement public le respect de la dignité et des droits de l’homme des personnes concernées. Nous voulons nous mettre en réseau avec divers partenaires, en expérimentant une coopération large et la chance de la Journée mondiale du 17 octobre aussi pour notre petite ville avec ses environs ruraux et pour notre région à l’écart des métropoles (connue comme une des régions les plus pauvres de la Bavière). L’événement aura lieu à la fin des 3 années pour lesquelles le projet est financié par la formule f.i.t., mais nous le pensons plutôt comme un début !

1 traduction que nous avons trouvée pour "Leave No One Behind" voir "Ne laisser personne de côté"

2 abbreviation pour la formule par laquelle le projet est financié dans le cadre de l’Eglise protestante luthérienne en Bavière – voir www.fit-projekte.de

3 une équipe pour créer des projets unissants plusieures générations

4 distribution des aliments invendables aux personnes défavorisées

Ringstr. 14 im Saal unter der katholischen Kirche
Naila
Allemagne

Beyrouth - Vendredi 17 Octobre 2014 - « Que personne ne soit laissé de côté »

Compte-rendu de l'événement

Cette commémoration de la Journée mondiale du refus de la misère a connu une participation et une réponse nombreuse à l'honneur au courage des personnes vivant dans la misère...
Introduction au témoignage:
Comme un grand bouquet de fleurs, on s'est rencontré de plusieurs nationalités, de plusieurs pays pour être ensemble aujourd'hui, réunis par l'amour que l'on porte à toute personne que la vie a obligé à vivre dans des situations qu'elle n'a pas choisie, qu'elle ne voulait pas vivre. Malgré tout elle ne s'est pas cassée et de ses larmes elle a fait un sourire, de sa tristesse elle a crée une belle mélodie : aie l'espoir que demain sera plus beau, n'aie pas honte de ce que tu es, de ce que tu as, Sois une fleur sur le chemin de demain. Et parmi ceux qui ont pris la décision et sont devenus une fleur sur le sentier de demain, il y a Donà Maritza, notre sœur du Guatemala, elle est une fleur de ce bouquet qui nous réunit aujourd'hui. Elle qui nous dit: « J'ai perdu un fils de 15 ans et nous ne l'avons jamais retrouvé. Si je m'étais enfermée à pleurer sur ce qui m'arrivait, peut-être que je serais déjà morte. Rester seule, enfermée dans sa souffrance et ne parler à personne, pour moi c'est le pire ». Dona Maritza a voulu refuser le pire. Chaque fois qu'elle apprend qu'un jeune a été tué ou mis en prison, elle va rencontrer la maman, pour que cette maman et les siens sachent qu'ils ne sont pas seuls et ne restent pas enfermés dans le silence. La paix est enracinée dans l'espérance et les gestes quotidiens des plus pauvres. Comme en témoigne Saousan: « Je suis une maman syrienne, venue au Liban comme vous savez tous suite à la guerre. Nous avons fui la Syrie pour venir au Liban avec ma famille. Après peu de temps mon époux est allé en Syrie et il n'est pas revenu. Je remercie beaucoup Beitouna car c'est ma 2ième maison où j'ai été soutenue, écoutée comme un papa et une maman soutiennent. et j'oublie tout quand je vois le sourire de ma petite fille et de sa sœur? Aujourd'hui je suis plus forte qu'avant et ouverte à aider toute personne et tout enfant qui a perdu son père. Et j'espère pour toute femme, toute maman qu'elle gardera l'espoir et qu'on sorte de cette situation de misère. »
Le sketch des adultes :
Il témoignait que l'on peut ne voir que ce qui est moche mais si on change "de lunettes" on voit de belles choses: on ne voit pas que les cafards dans le logement mais une maman pas bien portante elle-même venir rendre visite à sa voisine malade...
Appréciation d'une participante:
« Je ne pensais pas que ce serait si bien, tant de joie! Ce sont les gens qui souffrent qui nous ont offert la paix »

See video

Description de l'événement

Le centre « Beitouna » se prépare avec ses membres pour célébrer la « Journée mondiale du refus de la misère » de cette année. A cette occasion le thème choisi est: « Que personne ne soit laissé de côté ». Le programme, préparé par les enfants, les jeunes et les adultes portera :

La célébration aura lieu dans l'espace de l'école « Jesuit Refugee Services » ouverte dans le quartier du « Nabaa » pour accueillir les enfants venus de Syrie.

Quartier Nabaa
Beyrouth
Liban

Yaoundé - Vendredi 17 Octobre 2014 - Ateliers auprès d'enfants

Compte-rendu de l'événement

Retours des enfants qui ont participé à l’atelier

Dans cet atelier, différentes images étaient proposées aux enfants. Cet atelier est inspiré du dossier pédagogique Tapori, « On ne voit pas tous de la même manière ! ». Il s'agissait de mettre les enfants devant l’évidence qu’un même objet peut être regardé de façons différentes, sans qu’un point de vue soit plus vrai que l’autre. Les institutrices avaient trouvé plusieurs images à proposer aux enfants.

Après un temps de jeu, les enfants étaient invités à exprimer ce qu’ils avaient compris.

Voilà les messages recueillis :

« Dans un même dessin, on peut voir plusieurs images différentes. Dans la vie c’est pareil. On ne peut pas juger quelqu’un sur l’extérieur sans connaître son intérieur. On a toujours des visions sur les dessins qu’on voit. »

"Avec un même dessin on voit d’une autre manière

  • Il y a plusieurs visions d’une photo

  • On peut avoir beaucoup de visions

  • Tout le monde ne peut pas avoir la même vision

  • On ne peut pas se fier aux apparences".

  • Description de l'événement

    Le 17 octobre, les Amis d'ATD Quart Monde au Cameroun seront mobilisés de 9h à 13h à l'école primaire Fustel de Coulanges (quartier Olézoa, juste à côté de l'ambassade de France) pour animer des ateliers Tapori, sur les thèmes : 

    - Ensemble

    - Dépasser nos préjugés, nos différences sont des richesses

    - On n'a pas tous les mêmes chances 

    Yaoundé
    Cameroun
    (22)

    Saint-Brieuc - Vendredi 17 Octobre 2014 - Rencontres sportives et artistiques contre les exclusions

    Compte-rendu de l'événement

    Le 17 octobre 2014 à Saint-Brieuc, notre rassemblement s'est déroulé en trois temps:

    • rencontres sur l'espace multi-loisirs à deux pas de notre local rue Balzac;
    • marche solidaire ;
    • rassemblement citoyen place des Droits de l'Homme.

    Des jeunes venus du lycée du Sacré Coeur, du lycée Marie Balavenne et du Centre Emploi Formation d'Adalea se sont retrouvés dès midi et demi.

    A leurs côtés, des enseignants des deux lycées et des formateurs d'Adalea, nombreux et très proches des jeunes, des membres d'Amnesty International, de Vie Nouvelle, de Culture Z'A Tous (anciennement Culture du Coeur), du CCFD et d'ATD Quart Monde et des personnes travaillant au Foyer de Jeunes Travailleurs du Marronnier, au Centre Social ou à 'ANRU. Quelques jeunes et adultes du quartier Balzac se sont joints à eux.

    Le vice-président du Conseil général, Christian Provost, est venu saluer les participants.

    Une centaine de personnes, en majorité des jeunes, ont participé à ce premier temps.Des mini matchs de foot et de basket se sont déroulés dans une grande simplicité et une très bonne ambiance.

    Une exposition d'expressions de jeunes d'Adaléa, du Foyer de Jeunes Travailleurs du Maronier interpelait les visiteurs.

    Après la marche le petit goûter offert aux jeunes marcheurs par la mairie a été bien apprécié.

    Place des Droits de l'Homme nous avons été rejoints par le Maire de Saint-Brieuc, Bruno Joncour, plusieurs adjoints et d'autres élus du conseil municipal ainsi que de nombreuses personnes notamment engagées dans Amnesty International,  le Secours Catholique, Vie Nouvelle, la Ligue des Droits de l'Homme, Culture Z'A Tous, Adalea, le CCFD, Poursuivre, l'Asti, Vivre au Pluriel, la Société de Saint Vincent de Paul, l'Action Catholique Ouvrière,  A Tire d'Aile, ATD Quart Monde ainsi que Mgr Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier.

    Des témoignages de jeunes portaient sur leur difficulté à trouver leur place dans cette société, sur les SDF et les autres personnes en difficulté qu'on ne voit pas car on ne veut pas les voir, sur les clichés sur les émigrés, les pauvres, certains quartiers, clichés qui  compliquent une vie déjà difficile...

    Un très beau témoignage d'un jeune du quartier Balzac enregistré par Léandre de la MJC a frappé par sa pertinence et l'appel à s'unir lancé.

    Deux slameurs ont touché les participants par une forte présence, des mots très justes et beaucoup de talent.

    Tous les témoignages invitaient à refuser les divisions et à s'unir.

    Pendant le pot à la mairie, les participants étaient contents de prolonger cette journée autour d'échanges.

    Un jeune couple disait avoir été touché par cette manifestation. Avec des mots différents, tout ce qui a été dit leur parlait, aussi bien le message du Maire que les paroles des jeunes ou le texte de Joseph Wresinski.  Ce jeune couple vient de perdre son logement et se retrouve SDF.

    Parallèlement, une petite exposition présentait des expressions recueillies avant le 17 octobre.

    Description de l'événement

    A Saint-Brieuc, les jeunes de l'agglomération sont plus particulièrement invités à participer à cette journée.  

    Les enfants et les jeunes sont invités à dire comment ils refusent que certains enfants, certains jeunes, soient traités différemment des autres et ce qu’ils proposent, ce qu’ils inventent pour que chacun trouve sa place.

    Nous invitons les associations et institutions à exprimer en quelques mots (sur une feuille A3) quelle forme prend leur engagement contre l'exclusion sociale. Ces feuilles seront exposées place des Droits de l'Homme le 17 octobre.

    Le vendredi 17 octobre

    Dès midi, pique-nique sur l'espace multi loisirs rue Balzac

    A partir de 13 h,  rencontres de jeunes autour d'activités sportives et artistiques.

    • Des témoignages de jeunes recueillis avant le 17 octobre seront complétés par des paroles recueillies sur place.
    •  
    • 15h45: début de la marche contre les discriminations en direction de la place des Droits de l'Homme (derrière la mairie).
    •  
    • 16h30 - 17h 30 rassemblement officiel devant la réplique de la Dalle du Trocadéro suivi d'un verre de l'amitié.
    Balzac puis place des Droits de l'Homme (derrière la mairie)
    Saint-Brieuc
    France