Pour que les droits de l'homme soient respectés

La célébration du 17 octobre à Antananarivo cette année a été un retour aux racines, dans un quartier mal considéré de la capitale où ATD est présent depuis une quinzaine d’années. C’était une opportunité pour les habitants d’assurer pleinement la responsabilité du déroulement de cette journée, en termes d’animation, de logistique et de contenu, avec seulement le soutien de quelques personnes. Le thème choisi était « Agissons ensemble enfants, jeunes, parents et la société pour faire respecter les Droits de l’Homme »

L’assistance était impressionnée par la capacité des habitants à mener cette célébration, et en particulier par les discours qu’avaient préparés les adultes avec tout leur cœur. Les enfants Tapori se sont exprimés par le théâtre par rapport à leurs engagements envers d’autres enfants avec des problèmes et leur persévérance à les accompagner malgré les obstacles. Les jeunes ont aussi fait du théâtre pour inciter le public à réagir sur les injustices, subies face au manque d’argent et à la corruption. Enfants, jeunes et parents ont tous très chaleureusement accueilli le public avec des danses.