Le Forum du refus de la misère appelle chacun à enrichir l’échange de ses propres découvertes, expériences et questions. En entrant dans ce partage, les correspondants du Forum gagnent en conviction et en certitude que ce soutien mutuel permettra de mettre fin à la misère. ( Cliquez sur un pays pour découvrir l'engagement de ces correspondants )

l' Association EBENA

La crise sociopolitique qui sévit depuis la guerre 1993 est la cause principale d’augmentation d’enfants naturels. En effet, beaucoup de jeunes regroupées dans des camps de réfugiés ou ailleurs se trouvent dans l’impossibilité de couvrir leur besoin et se lancent dans la prostitution. Beaucoup subissent de viols au moment où d... Lire la suite

Avec mon vélo bleu

C’est la nécessité qui te fait sortir de chez toi, tu n’as pas le choix. J’aimerais me réveiller chaque matin en sachant où aller travailler. Avant, je travaillais et j’aimais avoir un revenu fixe. Mais maintenant, avec la crise, pour nous qui avons peu de diplômes, il est pratiquement impossible de trouver un emploi... Lire la suite
Traduit en :

La rencontre avec différents mondes a réveillé quelque chose en moi

Je m'appelle Salwa, je suis enseignante de profession. J'ai toujours porté le souci de permettre l’accès à la culture aux enfants défavorisés. En 2009, j'ai eu la chance de découvrir Tapori, un courant d'amitié entre enfants animé par ATD Quart Monde. Il permet de tisser des liens d'amitié entre tous les enfants et faire... Lire la suite
Traduit en :

Ce qui manquait à sa vie

Norman, diplômé de « Politeknik ATMI Surakarta » en Indonésie, témoigne de l’engagement bénévole d’un ouvrier à la retraite. En tant qu’étudiant, Norman a fait du soutien scolaire pour des enfants de communautés défavorisées. Le 8 novembre dernier, nous sommes allés à Ampel, un village au centre de Java,... Lire la suite
Traduit en :

Just a Change

De jeunes portugais donnent une nouvelle vie à des maisons en ruine Depuis ses débuts, en 2010, le projet Just a Change, a déjà remis en état 51 maisons en ruines au Portugal. Les bénévoles sont de jeunes universitaires qui bénéficient de quelques soutiens. Ce mois-ci ils sont à Óbidos pour restaurer les maisons (et la dignité) d'une bonne... Lire la suite
Traduit en :