Propositions thème 17 octobre 2019

Les deux thèmes suivants sont proposés pour la célébration du 17 octobre 2019. Ces propositions prennent en compte le 30eme anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant en 2019:

1 - Assurer le bien-être des enfants en leur garantissant un environnement
sûr et durable

 
2 - Soutenir les enfants pour agir contre la pauvreté

Nous vous invitons à répondre à ces trois questions

Question 1 : Quel thème préférez-vous ?

Question 2 : Quelles sont les deux raisons principales pour lesquelles vous le choisissez ?

Question 3 : En 2019 nous célébrerons aussi le 30° anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. En gardant cela à l’esprit, veuillez nous indiquer une ou deux actions que vous envisagez de poursuivre, mettre en œuvre ou entreprendre pour soutenir ou développer le thème que vous avez choisi en priorité.

-*-*-*-*-*-*

Contexte des thèmes proposés:

L'accent mis sur les enfants dans les thèmes proposés reflète le prochain 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant (CIDE) https://www.ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CRC.aspx qui a été adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1989.

La Convention stipule que toutes les personnes de moins de 18 ans (définition de l'enfant), sans distinction de sexe, d'origine, de religion ou de handicaps éventuels, ont besoin d’attention particulière et de protection spécifiques, car les enfants sont souvent les plus vulnérables. Pourtant, dans la plupart des régions du monde, nous continuons d’être témoins d’enfants souffrant de pauvreté, de violence et d’abus, de travaux forcés, de séparations forcées d’avec leurs parents et d’autres graves privations sociales et économiques.

Par conséquent, les thèmes proposés s’efforcent d’aborder la question fondamentale de la protection des enfants, en particulier de ceux qui vivent dans la pauvreté, et de les reconnaître comme agents de changement tout en renforçant leurs capacités. En particulier, les propositions tentent de souligner (a) la nécessité de fournir aux enfants un environnement sûr et durable où ils peuvent atteindre leur plein potentiel ; et b) qu’il est essentiel de soutenir les enfants dans leur capacité d’agir, et de protéger leurs droits fondamentaux, pour mettre un terme à la pauvreté partout dans le monde.

L’accent mis sur les enfants vivant dans la pauvreté offre d’importantes possibilités d’impliquer les enfants et des mouvements dans lesquels ils agissent, tel Tapori, et de mettre en lumière leurs contributions pour mettre fin à l’extrême pauvreté.

Références

Les organismes des Nations Unies suivants examinent ces thèmes en 2019:

• Le Forum politique de haut niveau prendra pour thème en 2019: « autonomiser les gens et assurer l'inclusion et l'égalité »;
• La soixante-troisième session de la Commission de la condition de la femme en 2019 a pour thème prioritaire: « Systèmes de protection sociale, accès aux services publics et infrastructure durable pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles».

72 commentaires pour cette discussion

Aminatou.S, Mauritanie.

Thème 2 :

Améliorer les conditions de vie des enfants en assurant :

  • Un enseignement de qualité pour un meilleur épanouissement ,
  • Une formation de qualité pour les enfants en rupture scolaire,
  • Un accès aux soins,
  • Un environnement sain et prospère pour mieux les protéger.

Actions ou activités :

  • Organiser d'une semaine de sensibilisation au profit des familles et des autorités pour une meilleure prise de considération aux enfants vulnérables,
  • Créer un foyer des enfants pour mieux les entendre
  • Plaidoyer au niveau des autorités pour l'allègement des procédures d’État civil et prise en charge des enfants nés hors mariage.

Équipe ATD Quart Monde, Cusco, Pérou

Thème 2: 
1ère raison : Ce thème sera lié à la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, c'est pourquoi nous pensons qu'il faut mettre l'accent sur la relation entre "la pauvreté des enfants et un avenir durable". Tout comme tous les membres d'une société, les enfants peuvent être des acteurs de la lutte pour les droits de l'homme et contre la pauvreté, chacun possède des compétences et des connaissances qui peuvent garantir la durabilité de ces luttes dans l'avenir. Et pour cela, nous devons aujourd'hui garantir le respect de leurs droits.

2ème raison : Sachant que l'objectif premier des ODDs est d'éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes, nous considérons qu'il est fondamental de penser le développement non seulement comme un bien-être actuel mais comme une ambition fondée sur "la protection et le développement humain des droits". Les droits de l'homme sont la plus grande conquête du siècle dernier, aujourd'hui nous devons travailler ensemble pour en faire une pratique de coexistence continue. Et si nous pensons de cette façon, nous devons reconnaître que la pauvreté est la plus grande violation des droits humains.

D'autre part, nous pensons que la deuxième proposition est trop résumée, c'est pourquoi nous proposons : "Soutenir les enfants, garantir leurs droits afin d'agir contre la pauvreté", c'est peut-être trop long pour un slogan, mais cela peut assurer une meilleure communication.

Actions ou activités :
-La bibliothèque de rue, espace de paix et de droits de l'homme.
-L'Université populaire Quart Monde ou "Uyarinakusunchis", comme espace de réflexion et de construction du savoir.
-Différentes actions de sensibilisation auprès des enfants et des adultes.

Rosa P., ATD Quart Monde, Guatemala

Thème 1
1ere raison : Il me semble qu'il s'agit d'un objectif plus clair parce qu'il parle de bien-être, d'un environnement sûr, et pour qui et d'où doit-on garantir cela ? Eh bien, nous, les adultes, de là où nous sommes, de là où nous agissons, c'est la responsabilité de tous et toutes, quelle que soit notre position socioculturelle.

2eme raison : La construction durable transmet une coresponsabilité à partir et avec les moyens dont nous disposons. Mais surtout, avoir la force de volonté d'agir en faveur des enfants.

Actions ou activités :
Nous venons de lancer un projet avec les parents où il y aura des espaces pour réfléchir sur l'enfance dans des contextes défavorisés.

Par ATD Quart Monde Pologne

Thème 2
Le deuxième sujet est plus proche de nous parce qu'il s'agit de renforcer et de permettre le développement des aptitudes et des compétences que les enfants possèdent déjà. Elle nous impose une obligation - les adultes - d'écouter les enfants avant d'"inventer" comment prendre soin d'eux.

Raison 2 : Selon nous, "autonomiser, soutenir" est aussi le travail des personnes dans l'environnement des enfants et des jeunes pour leur offrir un environnement favorable (naturel et social). Le deuxième thème souligne le rôle plus actif des enfants et nous encourage à apprendre d'eux.

Jan Ś, ATD Quart Monde, Pologne

Thème 1
Raison 1 : Les enfants ont besoin de bonnes conditions pour leur développement, pour devenir une personne qui peut profiter du développement humain à 100%. Pour garantir les droits humains des adultes, nous devons en même temps garantir les droits humains des enfants.

Raison 2 : Il y a encore une grande nécessité de rendre l'environnement des enfants sûr, de faire en sorte qu'ils grandissent dans des conditions dans lesquelles ils se sentent bien et calmes, sans avoir les problèmes des "adultes", tels que comment trouver de la nourriture ou où dormir demain.

Augustin K.A., Association CADELUP = Centre d’actions pour le Développement de  Lutte contre la Pauvreté, Bénin

Thème 2
Nous nous sommes réunis deux fois en séance extraordinaire, composé de 30 personnes.

-Pour un lendemain véritablement meilleur, il faut apprendre aux écoliers et élèves à lutter contre la pauvreté par l’éducation, l’instruction, la formation et la sensibilisation. (c’est la tranche d’âge de 5 ans à 17 ans)
-Nous justifions aussi notre choix de par la dénomination de notre Association CADELUP « Centre d’Actions pour le Développement et de Lutte contre la Pauvreté ». La notion du travail et du travail bien fait sera développé à tout moment utile. Car, pour nous la grande arme de lutte contre la Pauvreté, c’est le travail. Pour cette tranche d’âge, c’est bien le travail scolaire.

Actions, activités:
Activités souhaitées en Octobre  2019 si nous trouvons les moyens financiers idoines.
-Inviter les élèves à fréquenter plus notre Bibliothèque Communautaire Jean-Jacques Rousseau de Bohicon
-Organisation de concours de lecteurs, concours en français à travers dictée-questions
-Organiser des séances de distribution de prix aux écoliers et élèves.

Par Christian R., Marie Reine A., Saleh K.A, "Jeunes de Guterera Intererano", Burundi

Marie Reine A. choisit thème 2:
J’ai choisi ce thème car il est plus réalisable que le premier mais aussi il y aura des conséquences beaucoup plus durables et directes sur les enfants qui sont l’espoir de l’humanité entière.

Les actions que je propose : la sensibilisation

Saleh K.A. choisit thème 1:
Les enfants sont aujourd'hui l'espoir de l'humanité tout entière. Cependant, investir dans la jeunesse et plus particulièrement les enfants est un moyen sûr pour améliorer les conditions et la qualité de vie de nos communautés. Néanmoins, cela ne sera possible que si et seulement si ceux-ci évoluent dans un environnement sain et propice, qui influera positivement sur leur être.

De plus, les enfants sont souvent victimes des troubles d'ordre social et politique; et sont exposés aux risques qui en découlent. Il serait donc indispensable que la société tourne son attention sur les enfants et leur bien-être social.

Activités envisagés : Visite dans des centres d'encadrement des enfants vulnérables, animations des groupes locaux d'enfants, émissions radio autour des thèmes relatifs aux droits de l'enfant.

Christian R.M. choisit thème 1:
On ne doit pas se contenter de répondre aux besoins actuels sans penser aux générations futures. Aujourd'hui beaucoup d'enfants sont délaissés et abandonnés dans les mains des forces armées dans bien des pays du monde, leur bien-être n'est pas assuré, ils vivent dans un environnement instable et qui leur détruit psychologiquement, mentalement et même physiquement.

Activité proposée :
Lutter contre l'intégration des enfants dans les forces armés et assurer une éducation de qualité tous les enfants sans exception aucune.

Par Soledad O., ATD Quart Monde Bolivie

Thème 2
1er raison : Parce que je trouve que le premier thème est un peu limitatif, et précisément le 17 octobre touche des gens qui ne connaissent pas ATD Quart Monde et sa lutte contre la pauvreté, donc le second thème me semble plus large et plus approprié.

2ème Raison : Parce que le sens du second thème est plus profond que le premier, pour lutter contre la pauvreté, il faut non seulement un environnement sûr et durable, mais c'est bien plus que cela et les termes pour soutenir les enfants, il est nécessaire d'agir contre la pauvreté (dans un sens quelconque).

Actions ou activités :
Dans l'équipe bolivienne, nous n'avons pas encore planifié les actions pour le 17 octobre, mais dès que nous les aurons prêtes, nous n'hésiterons pas à vous les envoyer. Mais d'un autre côté, j'ai une grande ambition, celle de commémorer le 17 octobre avec un groupe de personnes en Argentine. Et je pense que ce serait une excellente occasion de trouver des enseignants de deux écoles qui travaillent avec les enfants.

Par Nathalie B., ATD Quart Monde Guatemala

Thème 1
1ère Raison : Parce que l'enfance n'existe pas sans son environnement et que le rôle de la famille et de la communauté peut être abordé.

2ème Raison : J'aime le mot durable, parce que parler des enfants, c'est parler de leur permettre un avenir et je pense à l'importance des racines.

Actions ou activités:
Ici, au Guatemala, nous aurons des réunions avec des adultes pour développer le thème et je pense qu'il est très important que nous permettions aux enfants et aux jeunes de participer également. Nous le mettrons comme thème pour la bibliothèque de rue par exemple.

Nous avons essayé de développer Tapori et ce serait une très bonne occasion d'inclure les groupes.

Par Père Antonio G.P., USA

J'ai lu en détail les propositions relatives aux droits de l'enfant et je crois sincèrement que nous devons avant tout parler de la défense de la famille, car c'est là que les droits de chaque enfant sont pleinement développés.
 
Tant que la question de la famille ne sera pas sérieusement prise en considération, les droits des enfants seront toujours violés ; et s'il est vrai que l'État et la société doivent faire leur propre travail, sans l'unité familiale et ce qu'ils signifient, il n'y aura pas de garantie pour la défense des droits des enfants.

Continuons toujours à travailler pour les plus vulnérables de la société.