Un grand bonjour de vos amis du Liban
liban-courrier.jpg

Un grand bonjour de vos amis du Liban pour la grande journée du 17 octobre que, comme vous, nous aimons et célébrons de notre mieux.
Nous recevons beaucoup des réfugiés syriens dans notre quartier où nous sommes déjà très nombreux. Cela pose beaucoup de problèmes, pour eux  évidemment, et aussi pour le quartier. Les relations du Liban avec son pays voisin la Syrie n’ont pas été du tout faciles, surtout dans les années de la dure guerre civile libanaise. Les Libanais portent encore en eux des rancœurs ou des méfiances envers leurs voisins.
Accueillir dans notre association du quartier ces familles syriennes qui arrivaient était donc quelque chose qui nous questionnait : d’une part, on se sent un devoir d’être proches puisqu’on a traversé ce qu’ils vivent, on a vécu les angoisses, les deuils, les déplacements, les pertes des maisons, etc... Et d’autre part, c’est un défi car tout nous porte à penser :« Bien fait, c’est leur tour ! ». Chacun sent, souffre, compatit à la situation de ces réfugiés, ou n’y arrive pas. Mais c’est dans ce cadre que nous cherchons ce que doivent être les relations entre nous.

Marie-Ange L. - Liban