Toutes les familles à l'honneur, à Bukavu
15mai5.jpg

Les invités ont commenté les différentes affiches et illustrations proposées par le Forum du refus de la misère d’ATD Quart-Monde. Celles-ci leur ont fait penser à différentes situations de leur propre vie.

Mirindi : « Je viens de Muhungu, j’ai beaucoup aimé les affiches qui mettent en valeur les talents des gens, des jeunes… J’ai aussi apprécié le fait que les explications et les détails des différents panneaux soient donnés par les jeunes eux-mêmes. Ce qui donne à penser qu’ils sont impliqués dans des actions qui les invitent au goût de la beauté, de l’art…Demain ils seront des responsables (parents, leaders) soucieux des talents dans la société. Je suis enseignant et dans ma classe j’insiste souvent sur le fait que quand on a un savoir pratique il est rare de se retrouver dépourvu complètement de toutes les sources de revenu. Il y a toujours un travail à faire. J’encourage les jeunes présents ici de continuer à travailler comme ils le font pour la communauté…»

André Kahiro Mulamba : « je viens des familles solidaires de Burhiba, j’ai aimé l’affiche de Bangladesh où est écrit « ne laisser personne de côté », il y a des enfants qui étudient et d’autres qui sont exclus. L’affiche montre que ces enfants sont recroquevillés sur eux-mêmes, ils ont vraiment très envie d’étudier mais ils n’ont pas de place. L’éducateur ne leur a pas donné cette occasion. Cela m’écœure et montre ce que certains enfants des familles très pauvres subissent dans leurs classes. Pour bâtir une société durable, nous avons besoin d’approcher tout le monde, surtout ceux qui sont le plus exclus. »