Sortie d’un manuel pratique sur les Principes Directeurs Extrême Pauvreté et Droits de l’homme
extrait-manuel.jpg

Lundi 21 septembre, un manuel pratique pour la mise en oeuvre des Principes directeurs des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme intitulé  « Faire des Droits de l’homme une réalité pour les personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté »  paraît en 3 langues (français, anglais et espagnol), à l’occasion d’un évènement organisé  à 18h00 à l’ONU à Genève.

Téléchargez gratuitement le manuel « Faire des Droits de l’homme une réalité pour les personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté. »

Un extrait du court métrage “Extreme Poverty: Standing up for Rights,” (l’Extrême pauvreté: Debout pour les droits) réalisé afin d’accompagner le manuel et illustrer comment des communautés vulnérables font valoir leurs droits, sera également présenté.

Le 27 septembre, l’ONU votera l’adoption des nouveaux Objectifs de développement durable, dont le premier est d’«éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde». Ce manuel fournit un outil pour atteindre cet objectif grâce à une approche fondée sur les droits.
 

A l’initiative de cette publication : Franciscans International (FI) et ATD Quart Monde, pour qui ces Principes directeurs de l’ONU sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme devaient être « traduites » pour offrir des suggestions concrètes à ceux qui sont sur le terrain.

Voir aussi:

http://atd-quartmonde.org/janet-nelson-citoyenne-du-monde/

Janet Nelson est vice-présidente et représentante à l'ONU à Genève du Mouvement International ATD Quart Monde qui lutte pour mettre fin à la pauvreté. Dans cette vidéo, elle affirme que l'extrême pauvreté est une violation des droits humains et que les personnes vivant dans de telles conditions sont les premiers défenseurs de ces droits. En présentant les «Principes directeurs sur l'extrême pauvreté et les droits de l'homme," Janet explique comment des militants d'ATD Quart Monde avec une expérience de l'extrême pauvreté dans une variété de pays (Pérou, Thaïlande, France, Sénégal, et autres) ont croisé leurs connaissances avec des partenaires d'autres organisations, ainsi que des experts de l'ONU, pour contribuer à l'élaboration de ces Principes directeurs afin qu'ils deviennent un outil facilitant l'accès de tous aux droits de l'Homme.

See video