Propositions pour participer
arton1645-ab510.jpg

Propositions pour participer le 17 Octobre

Informez-nous de vos projets !
Faites connaître cette journée en affichant les dernières informations de ce site sur le vôtre (flux RSS)

Préparez-vous à marquer la prochaine journée, seul ou avec des amis ou au sein de votre association !

Vous pouvez marquer cette journée personnellement, avec vos amis, dans votre famille, votre lieu de travail, votre lieu d’études, votre association etc..Pour vous y aider, le comité international 17 octobre a rédigé une charte internationale destinée à tous les groupes, organisations ou institutions qui, dans le monde, souhaitent s’associer à cet événement. Les textes de références qui sont généralement utilisés pour marquer publiquement la journée peuvent également être lus pour enraciner un geste personnel ou collectif dans le sens de la Journée. Parmi ces textes, on compte en particulier le texte de la dalle commémorative du parvis du Trocadéro ou les "Strophes à la gloire du Quart Monde de tous les temps".

Inviter les enfants et les jeunes à marquer la journée

Le refus de la misère est présent chez les enfants et les jeunes. N’hésitez pas à leur permettre d’avoir une place à part entière dans les événements de la prochaine journée. Déjà dans différents pays, les enfants et les jeunes participent à la journée dans le cadre scolaire. Un dossier pédagogique sur la journée du 17 Octobre en français a pour vocation d’être utilisé dans les écoles, collèges et lycées.

Rejoignez un événement proche de chez vous

Plusieurs centaines d’événements ont eu lieu dans le monde entier pour marquer le 17 octobre. Des manifestations ont été organisées, entre autres, dans des écoles, des locaux gouvernementaux, des lieux de culte, des bidonvilles, des places publiques, des galeries d’art, des centres urbains, et des villages au fin fond de la campagne. Parmi les événements prévus, ont figuré des commémorations, des expositions d’art, des concerts de chorales, des conférences, des offices religieux, des réunions gouvernementales, des conférences de presse, des échanges de messages sur Internet...

Un agenda mondial est mis à jour régulièrement.

Faire exister les plus pauvres dans la société

Interpellez les responsables politiques, syndicaux, associatifs, religieux, culturels... pour qu’à l’occasion de cette journée, ils prennent position sur la lutte contre la misère et s’engagent dans leurs domaines à agir pour la pleine citoyenneté de tous. Engagez votre municipalité à marquer la journée par un affichage, des conférences, une délibération spéciale du conseil municipal, etc..Le souci de la justice et de la fraternité est souvent un élément constitutif des différents courants philosophiques et religieux. A l’occasion de la journée, il est proposé aux croyants et aux membres de diverses traditions de faire exister les plus pauvres dans les rites, cultes, prières ou dans la pensée de leur communauté. Pour cela, différents textes sont disponibles : les strophes écrites par le père Joseph Wresinski le 17 octobre 1987 ou une prière universelle.

Faire exister les lieux d’histoire des plus pauvres

Parce que la misère condamne souvent à l’errance, à des lieux d’habitation précaires, aux travaux de survie souvent ignorés, partout à travers le monde la trace des plus pauvres a souvent été effacée. Les lieux d’histoire des plus pauvres sont des lieux qui témoignent d’un passé oublié, lieux où l’humanité a souffert et qui appellent au recueillement et à la reconnaissance. Retrouver ces traces des plus pauvres, c’est partager une même culture et une même histoire, et par là même, lutter contre l’exclusion.

Envoyez vos messages de soutien au Comité international 17 octobre

Vous pouvez envoyer des messages de soutien qui sont des gestes de solidarité avec les personnes très pauvres. Des extraits de ces messages ont été affichés ou lus lors des rassemblements du 17 octobre, une sélection d’entre eux sera publiée sur ce site Web. Le comité mondial ne pourra répondre personnellement à l’ensemble des messages reçus.

Cliquez ici pour nous informer de vos projets !