Mes ateliers de recyclage avec les enfants
bahia_algerie-low.jpg
Lettre aux Amis du Monde numéro 103

Dès mon jeune âge, grâce à ma mère, j’ai appris à faire de la broderie et à tricoter la laine. J’aime aussi travailler auprès des enfants et depuis 2015, je travaille dans un centre de jeunesse dans la commune de Naciria située dans une petite ville en Algérie. Le centre est fréquenté par des jeunes et des enfants issus de familles modestes qui viennent du quartier, mais aussi des villages montagneux voisins. Ces derniers s’organisent en petits groupes de trois ou quatre pour venir.

Au centre j’ai découvert une équipe solide composée de la directrice, Nassima, très motivée et qui nous fait confiance, et d’Hakima, une femme qui donne des cours de français aux enfants. Pour ma part, j’ai commencé en animant des jeux vidéo et j’ai développé avec le temps un lien d’amitié et de proximité avec les enfants. La directrice et ma superviseure Mme Hayat m’ont fortement conseillée de créer d’autres activités. J’ai choisi « l’atelier créatif recyclage » car j’ai gardé une sensibilité au travail manuel.

Depuis 2016, j’ai créé un groupe de 15 enfants, de 8 à 13 ans. Nous travaillons sur des thèmes liés à l’environnement. Ce sont souvent les enfants qui les choisissent. L’atelier se déroule en deux parties: la première est consacrée à comprendre et à découvrir le thème, et la deuxième au travail manuel. Par exemple, nous avons appris la vie des poissons puis avons fabriqué un poisson avec du matériel recyclé (cartons, bouchons, etc.). J’ai aussi proposé un atelier pour apprendre l’heure car j’ai découvert que plusieurs enfants ne savaient pas lire l’heure, et ensemble nous avons réalisé une montre, toujours à partir de matériaux recyclables. Ces ateliers sont un espace pour permettre aux enfants de se découvrir et découvrir le monde qui les entoure.

Un jour j’ai reçu un garçon dans le groupe qui souffrait d’un retard mental. J’ai pris le temps de lui montrer les différents objets réalisés. Sa maman m’a partagé par la suite qu’il attendait les séances avec impatience contrairement à l’école où il avait du mal à trouver sa place. Plus tard j’ai pu former plusieurs animateurs qui travaillaient dans d’autres centres de jeunesse, et même une voisine qui vivait une situation difficile et cherchait un travail. Aujourd’hui, elle fabrique et vend des objets de décoration.

Sirine, 7 ans, participe aux ateliers. Elle nous dit : « J’ai appris avec mon éducatrice Bahia à découper des feuilles, à dessiner. J’ai découvert des animaux. Elle nous apprend avec délicatesse. J’aime mon éducatrice. »

Bahia. L, Centre Naciria, Algérie

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: #000000; line-height: 115%; text-align: left; orphans: 2; widows: 2; background: transparent } p.western { font-family: "Liberation Serif", serif; font-size: 12pt; so-language: fr-FR } p.cjk { font-family: "Noto Serif CJK SC"; font-size: 12pt; so-language: zh-CN } p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; so-language: hi-IN }