La Fondation Perle Réelle
dscf0545_0.jpg

La Fondation Perle Réelle est une organisation sans but lucratif en Hongrie dont le principal objectif est l'éducation artistique et le développement des talents. Elle vient en aide à des enfants socialement déavorisés Roms et non-Roms. Elle est aussi très impliquée dans des programmes de développement communautaire familial.
 
Nous travaillons dans une des régions les plus défavorisées du pays et 350 de nos 600 étudiants vivent dans l'extrême pauvreté, la plupart étant d'origine Rom. Nos étudiants remportent chaque année plus de 500 prix lors de compétitions aussi bien nationales qu'internationales (où le jury n'a pas d'informations sur l'origine socio culturelle des enfants). Un enfant nous a dit, "J'ai obtenu beaucoup de prix pour mes dessins mais le meilleur prix c'était quand nous sommes allés passer 3 jours à Budapest. Ma mère a eu du mal à me laisser partir. Moi aussi j'avais peur parce que je n'avais jamais participé à un voyage pendant lequel je devais dormir en dehors de ma maison, mais c'était super. C'était la première fois que j'allais à Budapest et tout le monde était gentil." Pendant les processus créatifs toutes les compétences possibles se développent de façon significative; leur pensée et leurs compétences sociales également, de même que leur connaissance du monde. Comme l'on ne peut représenter que des choses que l'on connaît. Il est très important que les étudiants Roms et non Roms, pauvres et riches, travaillent ensemble.
 
A côté de l'école d'art, notre fondation est engagée dans le développement communautaire, impliquant principalement les familles de nos étudiants. Le troisième pilier est la mise en place d'une coopération institutionnelle - chez les autorités, dans les écoles, les hôpitaux et les ONG. Nous recherchons dans notre travail actuel un modèle adaptable basé sur nos méthodes et nos expériences.
 
Notre travail de développement communautaire est centré sur un des petits villages faisant partie de notre réseau d'aide qui comprend 13 hameaux dans la région de Told. Il y a 350 habitants à Told, et seulement 7 d'entre eux ont un emploi. La plupart des maisons sont délabrées; il n'y a pas d'eau courante dans ces maisons, pas de système sanitaire, et le réseau de gaz ne dessert que la rue principale. La ségregation géographique, le manque d'accès aaux services publics, un niveau d'éducation très bas et l'état de l'économie locale laissent peu d'espoir à ces personnes de trouver du travail et leur place dans la société. Nous sommes déterminés à changer cela.
 
Cela fait plus de 5 ans que nous suivons notre programme complexe de développement communautaire à Told at les résultats de notre travail sont évidents. Nous avons réussi à construire une relation basée sur la confiance mutuelle; les parensts de nos étudiants comprennent que nous sommes partie prenante dans la construction d'un avenir pour leurs enfants. Voici quelques exemples de nos projets: un programme autour d'une maison et d'un jardin communautaire; un système de bourses et un projet d'installation de compteurs d'électricité à la consommation prépayée.
 
A Told nous avons également lancé un projet de fabrication de briquettes à biomasse dans lequel les locaux peuvent  se porter volontaires pour produire leurs propres combustibles pour l'hiver à partir de déchets agricoles locaux. Ceci pour offrir une alternative au bois onéreux et difficilement accessible, de même que pour réduire l'utilisation de matériaux synthétiques inappropriés.
 
Notre fondation a pour but d'encourager les familles à être autonomes et à trouver des moyens de créer des emplois localement. Nous voulons briser les stéréotypes de personnes vivant dans l'extrême pauvreté en démontrant qu'elles peuvent et veulent changer leurs situations si on leur en donne l'occasion.
 
Nous avons mis en place une boutique en ligne à travers laquelle nous vendons des produits artisanaux faits par des femmes Rom et non Rom qui brodent les travaux artistiques de leurs enfants et les reproduisent sur des supports tels que des téléphones portables, des coussins ou des sacs à main (qui sont également cousus localement). A travers ce travail les femmes gagnent un petite paie pour chaque pièce terminée. Le projet et son site web se nomme "SUNO" qui veut dire "rêve" en langage Rom.
Oni fait partie de cette communauté à Told. Elle vit dans des conditions difficiles. Elle a été choisie par notre organisation pour être un des 6 employés clés. Oni explique: "tante Norika m'a beaucoup aidée afin que j'aie confiance en moi parce qu'avant je n'avais pas confiance en moi. Elle m'a toujours fait confiance en tout. Elle me fait confiance pour l'argent. Par exemple quand elle donne une paie pour une broderie et que la personne est absente, elle me donne l'argent pour que je le transmette à la personne . Elle me fait confiance. Et cela a beaucoup d'importance pour moi.Tout le monde méprise les "romanichels" disant qu'ils ne sont pas dignes de confiance etc. Et Norika nous fait confiance ! Et tout ce projet est basé sur la confiance".
 
Nora L.R. fondatrice,
Hongrie.

web: http://igazgyongy-alapitvany.hu/

English Blog: http://igazgyongy-alapitvany.hu/en/foundation/approach/english-the-blogs/

See video
See video
See video