Ils étaient des personnes avec une grande dignité
sur le banc

Je pense que pour un bénévole, il est particulièrement important d'avoir un contact personnel avec les personnes pauvres et socialement exclues. La solidarité ce n'est pas seulement aider d'un point de vue économique mais c'est aussi respecter les autres comme des citoyens égaux en droits dans un monde réellement démocratique.

J'ai vécu des contacts directs avec des personnes vivant sur les routes et chacun d'eux sentait la nécessité d'un contact sincère et authentique juste pour échanger quelques mots avec les gens ouverts, sans jamais ne rien demander.

En tant que bénévole, j'ai été en mission à Tirana dans "La Maison de Bethléem" au nom d'une ONG de l'Eglise catholique italienne. C'est un centre d'hébergement et de secours pour les personnes qui vivent sur la route dans une grande pauvreté.
J'ai dormi et mangé avec eux et ils m'ont réservé un accueil chaleureux. L'un d'eux parlait anglais et quelques autres un peu italien. Nous nous sommes très bien compris et toute leur attention était tournée vers moi : ils se demandaient pourquoi j'étais avec eux et pourquoi j'étais bénévole. Comme signe de respect, ils m'ont appelé "The Gentleman". Ils étaient des personnes avec une grande dignité : aucun d'entre eux ne m'a jamais demandé quelque chose.

Pour une autre mission, j'ai été à Madrid en plein hiver et, tôt le matin, je donnais un chocolat chaud avec une brioche à des personnes sans-abris, leur souhaitant une bonne journée avec des paroles réconfortantes. Leur maison était simplement faite par de grandes boîtes de carton. Ils étaient pressés de trouver quelqu'un avec qui dialoguer.

Cependant, de nos jours, beaucoup plus qu'auparavant, en raison de la crise financière à travers le monde, nous assistons à un grand nombre de personnes dans l'extrême pauvreté et de toute l'aide que nous pouvons donner est un grain de sable dans le désert!

Nous débattons de ces problèmes dans de nombreux domaines de la vie sociale: depuis les politiques des entreprises, les médias jusque dans les institutions de formation, etc.

Et pourtant, si la démocratie est réellement «Le gouvernement du peuple», elle nécessite un changement de perspectives pour orienter notre société vers la solidarité et la justice sociale. Cela est nécessaire pour créer un monde authentiquement démocratique. Seul ce changement peut nous donner la possibilité d'atteindre de nouveaux objectifs pour promouvoir un véritable engagement social et la sensibilisation aux problèmes graves auquel les temps modernes font face.


Sergio P. Italie