Construire des relations basées sur la confiance mutuelle
dessin_hongrie.jpg

La Fondation hongroise « Perle Réelle » a pour objectifs l’éducation artistique et le développement des talents des étudiants, l’aide aux enfants, l’implication dans des programmes de développement communautaire familial et une coopération institutionnelle avec les écoles, les hôpitaux, les ONG.

Nous travaillons dans la région de Told, l’une des plus défavorisées du pays, et la majorité de nos étudiants, la plupart d’origine Rom, vit dans l’extrême pauvreté. Il faut que Roms et non Roms, pauvres et riches, travaillent ensemble. Notre objectif de développement communautaire est centré sur un des petits villages de notre réseau d’aide. Sur les 350 habitants seulement 7 d’entre eux ont un emploi. Les maisons sont délabrées sans eau courante, sans système sanitaire et le réseau de gaz ne dessert que la rue principale.

La ségrégation géographique, le manque d’accès aux services publics, le très bas niveau d’éducation et l’économie locale laissent peu d’espoir de trouver du travail et une place dans la société. C’est pourquoi nous menons, depuis plus de cinq ans, un programme complexe de développement communautaire et les résultats de notre travail sont visibles. Nous avons établi une relation basée sur la confiance mutuelle, les parents comprenant que nous participons à la construction de l’avenir de leurs enfants. Exemples de projets : maison, jardin communautaire ; système de bourses, installation de compteurs d’électricité à la consommation prépayée...

Nous avons aussi lancé un projet de fabrication de briquettes “bio” à partir de déchets agricoles pour servir de combustibles. C’est une alternative au bois onéreux et cela réduit l’utilisation de matériaux synthétiques inappropriés. Nous encourageons les familles à être autonomes et à trouver des moyens de créer des emplois locaux. Nous voulons briser les stéréotypes : les personnes vivant dans l’extrême pauvreté veulent et peuvent changer leur situation si on leur en donne l’occasion.

Nous avons mis en ligne une boutique de produits artisanaux de femmes Rom et non Rom qui brodent les créations artistiques de leurs enfants et les reproduisent sur des supports tels que : téléphones portables, coussins ou sacs à main. Chaque pièce leur rapporte une petite paie. Le projet et son site web se nomment “SUNO” qui veut dire ”rêve” en langage Rom.
Oni de cette communauté a été choisie pour être l’une de nos 6 employées. Elle explique : « Tante Nora m’a toujours fait confiance en tout (même pour l’argent) ce qui m’a aidée à avoir confiance en moi. Tout le monde méprise les “Tsiganes” disant qu’ils ne sont pas dignes de confiance... et Nora, elle, nous fait confiance ! Et tout ce projet est basé sur la confiance ».

Nora L.R. Fondatrice, Hongrie

Voir des photos, des vidéos et la version complète de l'article:
La Fondation Perle Réelle