Communiqué de presse international
simoneveil.jpg

      Comité International 17 octobre

   

      Décès de Madame Simone Veil
 

3 juillet 2017,  Pierrelaye,  France - Le Président et les membres du Comité international 17 octobre présentent leurs très sincères condoléances à la famille de Madame Simone Veil, et tiennent à lui exprimer leur infinie reconnaissance pour sa contribution aux travaux du Comité qu'elle a rejoint dès sa création en 2008 et dont elle fut membre jusqu'en 2011. 

Les liens de Madame Veil avec la Journée mondiale du refus de la misère (17 octobre) sont profonds et datent de la première célébration de la Journée. En effet, le 17 octobre 1987, Madame Veil a dévoilé, aux côtés du père Joseph Wresinski et de 100 000 défenseurs des droits de l'homme, la Dalle à l'honneur des victimes de la misère, sur le Parvis du Trocadéro à Paris, sur laquelle est gravé le message suivant : « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré ». Le message de cette Dalle - qui compte aujourd'hui 51 répliques à travers le monde  - est à l'origine de la reconnaissance, par les Nations Unies, du 17 octobre comme Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, célébrée dans tous les continents comme Journée mondiale du refus de la misère.

Ce fut un honneur et une sécurité pour le Comité de bénéficier de la contribution et du soutien inestimables de Madame Veil pour promouvoir les célébrations de la Journée mondiale du refus de la misère et en garantir le sens et l'esprit afin qu'elles soient de plus en plus des espaces de rencontre où des personnes de milieux différents peuvent se rassembler, respecter leur diversité, apprendre les unes des autres et construire la paix. 

C'est avec gratitude, reconnaissance et respect que les membres du Comité international 17 octobre s'unissent aux hommages rendus à cette grande figure de l'humanité. 

                                                                -fin-

Pour plus d'informations, contacter:
Anne-Sylvie Laurent ou Hugues de Courtivron international [dot] committee [at] oct17 [dot] org
++ 33680369466  □   http://www.refuserlamisere.org

Pour en savoir plus

Le Comité international pour le 17 Octobre a été créé en 2008 avec les objectifs suivants: promouvoir le 17 Octobre comme Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, tel que reconnu par l'Organisation des Nations Unies, réunissant ceux qui luttent ensemble pour éradiquer la pauvreté; promouvoir le respect du 17 Octobre dans son esprit d'origine; promouvoir les opportunités pour les gens de divers milieux, y compris ceux dont la vie est la plus difficile, de travailler ensemble dans la lutte contre l'extrême pauvreté comme une violation des droits de l'homme.
(http://overcomingpoverty.org/article/international-committee-for-october-17)

La Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté a été célébrée comme la Journée mondiale du refus de la misère au cours d'un grand rassemblement public qui s'est tenu le 17 octobre 1987 à Paris, où une centaine de milliers de personnes de tous horizons ont répondu à l'appel du Père Joseph Wresinski , fondateur d'ATD Quart Monde, pour se rassembler sur la Place des Libertés et des Droits de l'Homme. Ce jour-là, une déclaration a été gravée sur une pierre commémorative proclamant que l'extrême pauvreté est une violation des droits de l'homme et affirmant la nécessité pour toutes les personnes de s'unir pour assurer que ces droits soient respectés.
(http://overcomingpoverty.org/article/history-of-october-17)

En 1992, l'Organisation des Nations Unies a proclamé le 17 Octobre comme la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté. Depuis lors, les gouvernements, les autorités locales, les membres de la société civile et du secteur privé ont reconnu l'importance de cette Journée internationale, qui est devenue un point de ralliement clé pour un nombre croissant de citoyens et d'organisations de tous horizons, dans la lutte pour éradiquer l'extrême pauvreté.
(http://www.un-documents.net/a48r183.htm)