Comité international 17 octobre
Refuser la misère

Le Comité International 17 octobre a pour objectifs de :
- Promouvoir la Journée mondiale du refus de la misère, qui rassemble publiquement, au niveau local, national et international tous ceux qui s’unissent déjà pour un monde sans misère et ceux qui veulent les rejoindre.

- Assurer le respect de l’esprit et du sens originel de cette Journée, créée le 17 octobre 1987, autour de l’Appel à s’unir pour un monde sans misère : « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les Droits de l’Homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. Père Joseph Wresinski ».

- Promouvoir des espaces de rencontre, dans la durée, où des personnes de tous milieux puissent se retrouver ensemble autrement, pour lutter contre la misère, violation des Droits de l’Homme et pour la paix.

Ce comité est constitué de personnes de toutes origines, dont des personnes en situation de pauvreté, engagées ensemble dans la lutte contre la misère :

Président :

  • M. Donald Lee (Australie) Ancien économiste principal des Nations Unies.

Membres :

  • R.P. Mario Serrano (République Dominicaine) Directeur national des ministères sociaux jésuites;

  • Mme Jean Stallings (Etats Unis d'Amérique) ATD Quart Monde ;

  • Mme Jyoti Tuladhar (Nepal) Experte internationale sur le genre et les droits des femmes

  • Mme Aye Aye Win (Myanmar) co-fondatrice et ancienne co-directrice de Dignity International;

Membres d’honneur :

  • S.E. Javier Perez de Cuellar (Pérou), 5ème Secrétaire général des Nations Unies ;

  • M. Cassam Uteem (Maurice) Président du Mouvement International ATD Quart Monde; ancien président de la République de Maurice (1992-2002 ).

o - o - o

En 1992, par sa Résolution 47/196, l’Assemblée générale des Nations Unies, a reconnu le 17 octobre comme la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté. En 2006, l’Assemblée générale a accueilli le Rapport A/61/308 du Secrétaire général des Nations Unies sur la célébration de cette Journée. Ce rapport affirme que les personnes vivant dans l’extrême pauvreté sont les premiers défenseurs des Droits de l’Homme et sont acteurs du changement. Il identifie les enseignements et les moyens de promouvoir la mobilisation de tous et toutes dans la lutte contre l’extrême pauvreté. Il souligne l’importance d’une approche fondée sur les droits et la nécessité d’une participation réelle des personnes vivant dans l’extrême pauvreté, en améliorant leur participation active.

C'est à l’occasion du 17 octobre 2008 que M Cassam Uteem, ancien Président de la République de Maurice (1992-2002) et le Mouvement International ATD Quart Monde ont annoncé la création du Comité International 17 octobre.

Depuis, à l'occasion de chaque Journée mondiale du refus de la misère, le Comité international 17 octobre rend public un message.