Colonie de vacances « Formation des Artisans de la Paix »
Refuser la misère

Pourquoi un programme de colonie des vacanciers ?
En RDC, et plus particulièrement dans le Sud-Kivu où nous sommes, le calendrier scolaire s’achève chaque année au début du mois de juillet où les écoliers vont en grandes vacances pour reprendre le chemin de l’école début septembre.

Les grandes vacances ont été toujours, une période de casse tête aux parents : l’encadrement et  la gestion des enfants à la maison, et aussi tous les risques qui peuvent se développer lorsque les enfants sont souvent dehors, tels que le vagabondage, l’exploitation sexuelle, le kidnapping, la stigmatisation des enfants en les accusant de la sorcellerie, la manipulation et le recrutement des enfants par les semeurs des troubles, etc.

Pour essayer de trouver une solution durable à toutes ces préoccupations de la société, au lieu de courir chaque fois dernière les événements, nous avons conçu ce programme de colonie de vacances pour plus d’une centaine d’enfants, qui consiste en encadrer les jeunes vacanciers pendant les deux mois de grandes vacances juillet et août. Tout ceci en collaboration avec les parents et les écoles qui nous offrent l’espace ou les locaux pour ce faire.

Quel est le contenu de ce programme ?
Nombreux des parents ont formulé des demandes sur certaines matières à l’école, notamment : en Mathématiques et en langues (Français et Anglais) ;

Par ailleurs, dans le souci majeur de contribuer à la paix et la démocratie qui sont encore fragiles dans notre Pays, ce programme comprend aussi:
-La formation sur la construction et la consolidation de la paix ;
-L’éducation à la citoyenneté responsable.

Enfin, pour contribuer à l’épanouissement de la jeunesse, ce programme de colonie de vacance se clôture dans la deuxième quinzaine du mois d’août par une sortie d’échange et de partage entre les vacanciers de la ville en milieu rural, avec des visites guidées, un match de football, théâtres, ….et remises des brevets de participation à la formation des Artisans de la Paix.

Comment parvenons-nous à réaliser cela ?
C’est en collaboration avec les partenaires intéressés par la jeunesse et le contenu du programme avec lesquels nous conjuguons nos efforts.

En 2017 nous conduisons ce programme avec une organisation locale du consortium, dénommée AMIS DE LA PAIX POUR LE DEVELOPPEMENT ENDOGENE, APDE asbl et une école de la place, INSTITUT FUNDI MAENDELEO, ITFM en sigles, qui est une école technique de la congrégation des Frères de la Charité.

D’où viennent les enfants ?
Ils viennent de trois communes (Bagira, Ibanda et Kadutu) et quartiers de la ville de Bukavu, filles et garçons confondus. Ils proviennent aussi de toutes les Ecoles  de la ville : confessionnelles, privées non confessionnelles et étatiques ou publiques.

Quel âge ont-ils ?
L’âge varie entre 10 ans et 17 ans. Cette année nous avons reçus des anciens vacanciers qui ont sont maintenant à l’Université, mais qui sont revenus partager leur expérience avec les jeunes frères et sœurs.