Chaque enfant est une chance pour le monde
image-edito-orange_small.jpg
Lettre aux Amis du Monde numéro 88

Les parents qui vivent au quotidien des conditions d’exclusion et de grande pauvreté placent au coeur de leur vie l’espérance d’un monde où chacun trouve sa place. Pour créer un avenir au-delà de la souffrance et des manques persistants, ils mettent toute leur énergie dans l’éducation de leurs enfants, et en particulier pour qu’ils n’abandonnent pas le chemin de l’école.

Pourtant, dans leur mémoire, il ne reste souvent de l’école que le goût amer de la déception et la brûlure des humiliations subies. Madame Lenoir, n’ose toujours pas parler aux enseignants, « parce que quand j’arrive, ils arrêtent de parler » nous confie-t-elle « et quand enfin ils me disent quelque chose, ce sont des choses négatives sur mes enfants. » Abdou, reçoit tête baissée la question de sa maîtresse : « Que fait ton père ? » « Rien » répond-il parce qu’il sait que travailler la terre est considéré avec mépris. David qui, le jour de la rentrée, était arrivé une heure en avance devant le portail de son école, tellement impatient d’apprendre, trois mois plus tard, n’allait plus en classe, tandis qu’Emma continue d’y aller avec la peur d’être moquée à cause de la boue qui colle à ses chaussures lorsqu’elle sort de son quartier.

Aucun enfant ne peut apprendre dans la honte et dans le sentiment de rejet.

Alors des enseignants refusent la stigmatisation et la discrimination et innovent ; de nombreux correspondants du Forum du refus de la misère se mobilisent et s’engagent pour des écoles au sein de leur communauté. De même, ATD Quart Monde s’engage pour créer des espaces de rencontre et de réflexion entre les acteurs de l’éducation et les parents qui ont la vie difficile afin qu’ensemble ils puissent bâtir les meilleurs conditions d’apprentissage pour leurs enfants.

Au mois de mai a eu lieu à l’initiative de l’Unesco la Réunion mondiale sur l’Éducation pour tous au Sultanat d’Oman. Celle-ci avait pour objectif de définir un nouveau plan d’Éducation Pour Tous pour l’après 2015. Cet événement a réuni 300 participants parmi lesquels un grand nombre de ministres, d’experts et quelques représentants d’organisations non-gouvernementales dont le Mouvement ATD Quart Monde.
Cette conférence a rassemblé des personnes dont la plupart sont engagées depuis des années pour chercher à améliorer l’accès à l’école pour les enfants qui en sont le plus éloigné. Des propositions à mettre en place ont été travaillées. Nous les avons discutées pour que nos écoles se transforment, qu’elles développent une culture de la coopération entre élèves et que les parents soient reçus comme les premiers partenaires pour une éducation de qualité pour tous.

Ensemble, nous continuons à croire que chaque enfant est une chance pour le monde et que nous lui devons une école où il peut apprendre dans la confiance.

Isabelle Perrin, Déléguée générale du Mouvement international ATD Quart Monde

Livre: 
Mots clés :