Camps de travail et de formation, Eté 2016 : « Oui à la Paix »
logo_kamenge2.jpg

Deux camps ont eu lieu au mois de juillet. Ils ont rassemblé 1000 campeurs filles et garçons. Comme il est de coutume, les avant midi étaient destinés aux travaux de façonnage des briques et les après-midi étaient réservés à la formation.

Jusqu’au 30 juillet, 83 557 briques sont déjà façonnées en faveur des familles vulnérables de Kamenge, Gihosha, Cibitoke et Kinama. Certaines familles commencent déjà à élever les murs de leur maison. Les thèmes développés lors des formations sont toujours : l’ABC de l’entrepreneuriat, la non violence active, la lutte contre le Sida, les grossesses non désirées/IST, la protection de l’environnement, gage du développement durable, la charte africaine des droits et du bien être de l’enfant, la déclaration universelle des droits de l’homme. Pour appuyer cette activité, à côté du service de bureau, une équipe chargée de la cuisine et de fendre le bois se donne corps et âme à la préparation du repas.

L'ouverture solennelle a coïncidé avec le lancement officiel du consortium « Renforcement de la Cohésion sociale et Sécurité communautaire » où la jeunesse burundaise sera la première partie prenante...A cette occasion un concert animé par les jeunes du Centre Jeunes Kamenge a drainé plus de 5000 spectateurs.

Lors des cérémonies de clôture du 2ème camp, les jeunes campeurs ont exprimé leurs idées en faveur de la paix à travers des sketchs, dessins, poèmes, musiques et danses. Trois prix ont été décernés aux groupes qui se sont distingués en présentant le meilleur poème (Groupe : Da, za da mir) et le meilleur dessin (Groupe : Si a la paz) ainsi qu’au meilleur groupe (Amahoro, Ego) à bien se conduire durant le camp (Ponctualité, discipline et assiduité au travail).

Centre Jeunes Kamenge Burundi